Tout savoir sur le métier de technicien en support applicatif

Technicien en support applicatif en train de travailler sur pc

Appelé également Technicien Helpdesk, technicien de maintenance ou technicien d’assistance à la clientèle en informatique, le technicien en support applicatif a pour rôle d’assurer la mise en place et la maintenance du matériel informatique (hardware et software). Il peut travailler au sein des entreprises industrielles, des banques, des sociétés de transport ou d’assurance, etc. 

Missions, compétences, formation, expérience et salaire : on vous dit tout sur le métier de technicien en support applicatif.

Quel est le rôle d’un technicien en support applicatif ?

Il est responsable de la mise en place et de la maintenance de matériels informatiques, tels que les ordinateurs et les imprimantes. Les missions de ce professionnel sont variées. ll doit :  

  • Recevoir et résoudre les problèmes de dysfonctionnements de matériels informatiques ; 
  • Suivre le traitement des incidents signalés jusqu’à la résolution ou faire remonter l’incident à un autre service selon sa complexité ;
  • Installer, intégrer et mettre à jour de nouveaux logiciels et outils informatiques ; 
  • Rédiger des procédures techniques dans le but de trouver des solutions ou donner des conseils selon le type de problème signalé ;
  • Analyser les problèmes rencontrés dans le cadre d’une amélioration perpétuelle.

Généralement, un junior commence par travailler sur la messagerie, la bureautique et les réseaux. Il peut par la suite faire évoluer ses compétences pour travailler sur les applications métiers des entreprises (progiciels, logiciels, …).

Compétences requises pour devenir technicien en support applicatif

Il doit, en premier lieu, avoir l’esprit d’analyse et le sens de l’écoute. Il doit être capable d’identifier l’origine de la panne et expliquer à l’utilisateur la démarche à suivre pour solutionner un problème technique.

En cas d’urgence, ce professionnel doit montrer une bonne capacité à résister au stress et faire preuve de patience. Un bon technicien en support applicatif doit avoir quelques connaissances de base dans le domaine de l’IT. Il peut donner des recommandations sur le matériel informatique à acquérir. Enfin, un technicien en support applicatif maîtrise, en règle générale, un ou deux progiciels spécifiques, et ce selon le secteur d’activité de l’entreprise : finance, télécommunication, commerce, etc.

Technicien en support applicatif : formation, expérience et salaire 

Pour devenir technicien en support applicatif, il faut avoir, au minimum, un baccalauréat professionnel et une formation de deux ans spécialisée dans le domaine informatique, mécanique ou électrique.

Le profil sollicité pour un poste de chargé de support applicatif dépend principalement du niveau hiérarchique visé. Néanmoins, quel que soit ce niveau, un minimum d’expérience est généralement demandé pour s’assurer que le candidat soit capable de réussir ses missions.

Pour un poste de technicien débutant, il faut avoir deux ans d’expérience au minimum. Pour un poste de technicien intermédiaire, il faut justifier de deux à quatre ans d’expérience. Pour un poste de niveau 3, il faut avoir 4 ans d’expérience, et une licence dans le domaine de technologie de l’information et une certification professionnelle.

Il touche un salaire moyen de 27 000 euros bruts par an. Cela représente une rémunération mensuelle d’environ 2 250 euros bruts.  Toutefois, le salaire de ce professionnel varie selon son expérience, et d’une entreprise à une autre.