Informatique décisionnelle : Des données précises et pertinentes

Informatique décisionnelle

L’informatique décisionnelle est un ensemble de processus, d’architectures et de technologies qui transforment des données brutes en des informations pertinentes conduisant des plans d’action rentables pour l’entreprise.

Il s’agit d’une suite de logiciels et de services transformant les données en informations et en connaissances opérationnelles.

L’informatique décisionnelle a un impact direct sur les décisions stratégiques, tactiques et opérationnelles des affaires.

La business intelligence appuie les décisions en se basant sur des faits et en utilisant un historique de données plutôt que des hypothèses et des intuitions.

Pour fournir à l’utilisateur des informations détaillées quant à la nature des activités de l’entreprise, les outils de l’informatique décisionnelle produisent et créent : 

  • Des analyses de données
  • Des rapports
  • Des résumés 
  • Des tableaux de bord 
  • Des cartes 
  • Des graphiques….

Les avantages de l’informatique décisionnelle

Les systèmes d’informatique décisionnelle offrent plusieurs avantages que sont :

  • La dynamisation de la productivité : Avec un programme d’informatique décisionnelle il est possible pour les entreprises de générer des rapports en un clic permettant d’économiser sur les ressources et le temps tout en permettant aux employés de mieux se concentrer sur leurs tâches 
  • L’amélioration de la visibilité : En offrant de la visibilité quant aux processus de production, l’informatique décisionnelle rend possible d’identification de postes et de département nécessitant une attention particulière
  • L’attribution des responsabilités : les systèmes BI permettent d’attribuer les responsabilités au sein de l’organisation de manière à ce que chaque personne assume ses responsabilités par rapport aux performances relatives aux objectifs à atteindre
  • La vue d’ensemble : L’informatique décisionnelle aide dans la prise de décision dans la mesure où elle offre une vue d’ensemble à travers des caractéristiques telles que les tableaux de bord
  • La rationalisation des processus : La business intelligence fait ressortir toute la complexité associée aux processus de l’entreprise. Elle permet également d’automatiser les analyses offrant ainsi des prédictions, des modélisations informatiques, des repères et autres méthodes 
  • La vulgarisation des analyses de données : L’usage des logiciels de l’informatique décisionnelle s’est démocratisé permettant aux utilisateurs non spécialisés de collecter et de traiter facilement les données. Cela permet également de rendre accessible à tout le monde le pouvoir des analyses de données

Informatique décisionnelle : La stratégie

Auparavant, les professionnels IT étaient les principaux utilisateurs des applications d’informatique décisionnelle.

Toutefois, les applications de la business intelligence ont évolué de manière à devenir plus intuitives et orientées vers l’expérience utilisateur permettant ainsi au plus grand nombre d’utilisateurs au sein de différents départements de l’organisation d’utiliser ces outils.

Les types d’informatique décisionnelle

On peut identifier deux types d’informatique décisionnelle :

  • La business intelligence traditionnelle ou classique où les professionnels IT utilisent des données transactionnelles sur site pour générer des rapports
  • La business intelligence moderne permettant aux utilisateurs de l’entreprise d’interagir avec des systèmes agiles et intuitifs pour analyser les données plus rapidement

Quel type d’informatique décisionnelle pour quelle utilisation ?

Certaines entreprises optent pour l’informatique décisionnelle classique pour certains types de rapports tels que les rappors financiers et juridiques.

En effet, la précision est primordiale pour ce type de rapport et l’ensemble des données utilisées sont standardisées et prévisibles.

D’autres entreprises utilisent les outils modernes de business intelligence lorsque les utilisateurs ont besoin de vision sur des dynamiques qui changent rapidement telles que les événements marketing dans lesquels la rapidité prime sur la précision.

Informatique décisionnelle : Les tendances

Il ressort 4 tendances phares en matière d’informatique décisionnelle.

L’intelligence artificielle

Le rapport Gartner indique que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique peuvent maintenant prendre en charge des tâches complexes effectuées par l’intelligence humaine.

Cette capacité est en train d’être renforcée de manière à produire des analyses de données en temps réel et des tableaux de bord.

L’informatique décisionnelle collaborative

Les logiciels de BI combinés à des outils de collaboration incluant les médias sociaux et d’autres technologies améliorent le travail des équipes et le partage pour des prises de décisions collaboratives.

L’informatique décisionnelle embarquée

L’informatique décisionnelle embarquée permet l’intégration de logiciels BI ou quelques-unes de leurs caractéristiques dans d’autres applications d’entreprise afin d’améliorer et d’étendre les fonctionnalités de génération de rapports.

Les analyses dans le cloud

Les applications d’informatique décisionnelle vont être disponibles dans le cloud et de plus en plus d’entreprises vont passer à cette technologie.

Les prévisions attestent en effet d’une augmentation des investissements dans les analyses de données basées dans le cloud.

Informatique décisionnelle : Les débouchées

L’implémentation d’un système d’informatique décisionnelle offre plusieurs débouchées aux entreprises dont :

  • L’acquisition et la fidélisation de clientèle : L’informatique décisionnelle permet de disposer de données à très grande échelle. Le caractère complet des données de BI implique l’identification de modèles de comportements clients offrant les connaissances nécessaires à leur satisfaction
  • La réduction des coûts : Les outils de l’informatique décisionnelle analysent les données et identifient les opportunités pour les décideurs quant aux points de réduction des coûts et d’amélioration des revenus
  • L’amélioration de l’efficacité : Les logiciels de l’informatique décisionnelle ont la capacité de gérer les inventaires de manière intelligente et efficace, assurant la réorganisation automatique quand c’est nécessaire pour une gestion de stock et un approvisionnement optimisés

Ingénieur informatique décisionnelle

Toute compagnie concernée par l’informatique décisionnelle doit disposer de l’expertise d’un ingénieur en informatique décisionnelle.

Cette expertise porte sur :

  • L’utilisation de toutes les caractéristiques des outils de l’informatique décisionnelle pour extraire les données dont les entreprises ont besoin 
  • La détection des points représentant des pertes de revenus
  • L’identification des points d’amélioration en vue de réaliser des économies et d’accroître les profits

Les missions de l’ingénieur en informatique décisionnelle

L’ingénieur en informatique décisionnelle joue un rôle important dans la gestion et le maintien des outils de l’informatique décisionnelle.

Par ailleurs, l’ingénieur en informatique décisionnelle assure :

  • La configuration et la standardisation des rapports que les responsables vont générer de manière à s’assurer que les résultats soient consistants et pertinents 
  • La veille à la consistance et à la précision des données entrées dans le système en évitant les erreurs de saisie et en supprimant les données superflues.

Tandis qu’une informatique décisionnelle solide est essentielle pour prendre des décisions stratégiques, beaucoup d’entreprises ont du mal à implémenter des stratégies effectives de business intelligence à cause de :

  • Pratiques non abouties en termes de gestion des données
  • Erreurs tactiques