Qu’est-ce qu’un internet des choses ?

La communication créative moderne et le réseau internet se connectent dans une ville intelligente

L’internet des choses est un objet physique qui se connecte à Internet. Il peut s’agir d’un :

  • Tracker de fitness
  •  Thermostat
  • Serrure
  • Appareil électroménager
  • Ampoule

Mais est ce que les objets individuels sont-ils les seuls à être connectés ? Quels sont les différents composants d’internet des choses (IoT) ? Quel est le rôle d’un serveur IoT ?

Trouvez toutes les réponses à vos questions dans cet article !

Comment fonctionnent les appareils IoT ?

De nombreux appareils IoT peuvent être contrôlés via une application sur un smartphone. D’où l’importance des smartphones. En effet, ces derniers jouent un rôle important dans l’Iot.

Vous pouvez utiliser votre smartphone pour communiquer avec votre thermostat intelligent, par exemple, pour vous fournir la température parfaite au moment où vous rentrez du travail. Un autre plus ? 

Cela peut éliminer le chauffage ou la climatisation inutile pendant votre absence, ce qui peut vous faire économiser de l’argent sur les coûts énergétiques.

Essentiellement, les appareils IoT sont des mini-ordinateurs, connectés à Internet et vulnérables aux logiciels malveillants et au piratage.

L’apprentissage automatique, c’est quand les ordinateurs apprennent de la même manière que les humains – en collectant des données de leur environnement – et c’est ce qui rend les appareils IoT intelligents. 

Ces données peuvent aider la machine à connaître vos préférences et à s’y adapter. 

L’apprentissage automatique est un type d’intelligence artificielle qui aide les ordinateurs à apprendre sans avoir à être programmés par quelqu’un.

L’importance  de l’IoT ?

L’internet des objets est conçu pour rendre nos vies plus pratiques. En voici quelques exemples :

Des balances de salle de bain intelligentes travaillant en tandem avec votre tapis roulant, fournissant des idées de préparation des aliments à votre ordinateur portable ou à votre smartphone, afin que vous restiez en bonne santé.

Des dispositifs de sécurité surveillent votre maison, allument et éteignent les lumières lorsque vous entrez et sortez des pièces et diffusent des vidéos en continu afin que vous puissiez vous enregistrer pendant votre absence.

Des assistants vocaux intelligents, enregistrant votre commande habituelle de plats à emporter sur commande, pour vous faciliter la livraison de nourriture  à votre porte.

Sécurité et confidentialité de l’IoT : ce que vous devez savoir !

Qu’est-ce qui pourrait mal tourner? Comme pour toute technologie, il y a un potentiel pour le bien et le mal.

La commodité est bonne. Mais la connectivité peut aussi ouvrir la porte aux cybercriminels.  Les cyberattaques accèdent déjà à des données telles que :

  •  Les connexions bancaires 
  •  Les numéros de CB, etc… 

Une sécurité redoutable est alors essentielle !

Considérez certains des risques potentiels de l’IoT – et de ces mini-processeurs. 

Que se passe-t-il si quelqu’un pirate vos caméras de sécurité IoT et surveille chacun de vos mouvements ? 

Que se passe-t-il si un cybercriminel réquisitionne votre téléviseur intelligent, vos détecteurs de fumée ou la serrure de votre porte d’entrée ? La connectivité peut créer des vulnérabilités.

Il est judicieux de s’assurer que ces connexions restent sûres et sécurisées, tout comme vous vous protégez contre la cybercriminalité. 

L’internet des objets continuera d’ouvrir des possibilités de nouvelles menaces en ligne.

L’une des meilleures façons de vous aider à défendre vos périphériques en réseau est de vous assurer que votre routeur est sécurisé. 

De cette façon, il peut protéger l’ensemble de votre réseau Wi-Fi domestique et les appareils qui y sont connectés.

Découvrez les composants de base d’un système IoT

Voici les composants de base d’un système iot (internet des choses) :

Matériel

Le cœur de l’IoT « internet des choses » compte des milliards d’appareils interconnectés, généralement des capteurs et des actionneurs, qui vous permettent de détecter (et parfois de contrôler) le monde physique qui les entoure. 

En plus d’avoir besoin d’une connectivité réseau pour transmettre les données qu’ils collectent, ces appareils ont également besoin de certaines capacités de traitement et de stockage de base, qui sont souvent fournies par un microcontrôleur, un système sur puce (SoC) ou un FPGA (Field Programmable Gate Array).

Programmation embarquée

Les appareils IoT « internet des choses » sont des appareils « embarqués ».

Ils peuvent être prototypés à l’aide de plates-formes de microcontrôleurs banalisées, telles que Arduino, avec des cartes de circuits imprimés (PCB) personnalisées, développées à un stade ultérieur. 

Le prototypage avec ces plates-formes nécessite des compétences en conception de circuits, la programmation de microcontrôleurs et une compréhension approfondie des protocoles de communication matériels tels que série, I2C ou SPI utilisés pour établir la communication entre le microcontrôleur et les capteurs et actionneurs connectés. 

Les programmes embarqués sont souvent développés en C++ ou C.

Cependant, Python et JavaScript (pour les interfaces utilisateur et les plates-formes) sont de plus en plus populaires pour le prototypage et la mise à l’échelle des systèmes IoT.

Sécurité

La sécurité est l’une des préoccupations les plus critiques de l’IoT « internet des choses », étroitement liée à l’éthique des données, à la confidentialité et à la responsabilité. 

Il doit être intégré à chaque étape de la conception du système. 

Avec des millions de nouveaux appareils connectés chaque jour, le nombre de vecteurs d’attaque potentiels (et réels) augmente chaque jour. 

Avec autant d’enjeux, les compétences en ingénierie de la sécurité, y compris :

  • L’évaluation des menaces
  •  Le piratage éthique
  •  Le cryptage
  • La sécurisation des architectures et des applications réseau
  •  La surveillance des événements
  • La journalisation des activités et les renseignements sur les menaces deviennent essentiels, doivent être renforcées en permanence

Mise en réseau et intégration cloud

La conception et la gestion de réseau sont essentielles dans l’IoT « internet des choses », en raison du volume d’appareils connectés et de l’impact que les décisions de conception de réseau peuvent avoir sur les systèmes IoT déployés à grande échelle.

La connectivité permet aux appareils de communiquer avec d’autres appareils ainsi qu’avec des applications et des services qui s’exécutent dans le cloud. 

Bien que le cloud computing et l’IoT soient deux technologies très différentes, le streaming de données en temps réel et l’intégration dans le cloud sont cruciaux pour le bon fonctionnement de l’IoT. 

  • L’infrastructure cloud est utilisée pour :
  •  Le stockage
  •  Le traitement et l’analyse des données
  • La mise en œuvre du logique métier dans les applications IoT

Analyse et prédiction des données

Le nombre d’appareils IoT « internet des choses » transmettant des données, augmente quotidiennement, ce qui transforme le Big Data en données volumineuses. 

Les développeurs devront ingérer, stocker et interroger de manière sécurisée et fiable les grandes quantités de données hétérogènes provenant de ces appareils. 

De nombreux appareils IoT « internet of things » génèrent des données sensibles à la latence ou au temps, il est donc également utile de filtrer ou d’éliminer les données non pertinentes aux périphéries de votre réseau plutôt que de tout envoyer à vos serveurs.

IA et apprentissage automatique

Pour offrir de la valeur et donner un sens à l’énorme volume de données généré par les appareils IoT « internet des choses », l’apprentissage automatique et l’IA sont des outils utiles dans un système IoT.

Ces techniques, par lesquelles vous apprenez à une machine à apprendre en l’exposant à des tonnes de données sur une situation, peuvent être appliquées en temps réel, à la fois aux flux de données de capteurs pour:

  • L’analyse prédictive 
  • Prendre des décisions de manière autonome en réponse aux données entrantes

L’apprentissage automatique peut également être appliqué aux données historiques pour identifier des modèles ou des anomalies dans les données qui peuvent vous permettre de prendre des décisions importantes.

IoT et industrie

L’impact de l’IoT « internet des choses » sur les écosystèmes industriels a entraîné l’émergence d’une connectivité physique-cyber robuste, souvent appelée la quatrième révolution industrielle, alias Industrie 4.0, également connue sous le nom d’Internet industriel des objets (ou « IIoT »). 

L’écosystème connecté fait référence aux actifs industriels physiques connectés, y compris ceux de l’atelier de fabrication, ainsi qu’aux :

  • Véhicules logistiques connectés;
  • Processus;
  • Etc

Avantages de l’IoT

L’internet des choses facilite les nombreux avantages dans la vie quotidienne dans le secteur des affaires. Certains de ses avantages sont donnés ci-dessous:

  • Utilisation efficace des ressources : Si nous connaissons la fonctionnalité et la façon dont chaque appareil fonctionne, nous augmentons certainement l’utilisation efficace des ressources et surveillons les ressources naturelles.
  • Minimiser l’effort humain : Comme les appareils de l’IoT interagissent et communiquent entre eux et font beaucoup de tâches pour nous, ils minimisent l’effort humain.
  • Gagner du temps : Comme il réduit l’effort humain, il permet définitivement de gagner du temps. 
  • Améliorer la sécurité : Maintenant, si nous avons un système qui est interconnecté, nous pouvons rendre le système plus sûr et plus efficace.

Inconvénients de l’IoT

Tout comme l’internet des choses facilite un ensemble d’avantages, il crée également un ensemble important de défis. Certains des défis de l’IoT sont listés ci-dessous:

  • Sécurité : Comme les systèmes IoT sont interconnectés et communiquent sur les réseaux. Le système offre peu de contrôle malgré toutes les mesures de sécurité, et il peut être à la tête des différents types d’attaques réseau.
  • Confidentialité : Même sans la participation active de l’utilisateur, le système IoT fournit des données personnelles substantielles dans les moindres détails.
  • Complexité : La conception, le développement, la maintenance et l’activation de la grande technologie au système IoT, sont assez compliqués.