C’est quoi la reconnaissance de visage : Définition et explication

Un logiciel de reconnaissance de visage en train d’analyser un celui d’un homme

Certaines personnes posent souvent la question suivante : qu’est-ce que la reconnaissance de visage ?

En effet, la technique de reconnaissance de visage est un outil qui permet d’identifier ou bien de confirmer l’identité d’un individu grâce à son visage.

Les systèmes de reconnaissance faciale par application peuvent servir à l’identification de personnes sur des photos, dans des vidéos ou en temps réel.

La reconnaissance de visage est considérée comme l’une des catégories de sécurité biométrique.

Sachant qu’il y a d’ autres formes de logiciel biométrique incluant la reconnaissance de visage deep learning, mais aussi des empreintes digitales.

En effet, cette technologie est utilisée pour assurer la sécurité, ainsi que  l’application de la loi, bien que d’autres domaines s’y intéressent de plus en plus.
Il est à noter que la reconnaissance de visage fait appel au Deep Learning ainsi qu’à d’autres aspects de l’intelligence artificielle.

Comment fonctionne la reconnaissance de visage ?

Certaines personnes connaissent déjà la reconnaissance de visage par photo.

Mais, faut-il savoir aussi que L’usage  de FaceID permet de déverrouiller les iPhone et que  la reconnaissance de visage  ne repose pas sur une énorme base de données de photos afin de déterminer l’identité d’une personne.

En effet, ce moyen ne fait qu’identifier et reconnaître une personne comme propriétaire unique de l’appareil, et c’est toujours dans le but d’ empêcher autrui d’y avoir accès.

Outre le déverrouillage des téléphones, la reconnaissance de visage fonctionne en comparant le visage des personnes qui passent devant des caméras spéciales à des photos de personnes surveillées.

Les listes de personnes surveillées contiennent des photos de n’importe qui, même de personnes qui n’ont jamais rien fait de mal, et ces photos peuvent provenir de n’importe où, même des comptes de réseaux sociaux.
Sachant que les systèmes de reconnaissance de visage varient, mais ils fonctionnent souvent de cette manière :

La détection du visage

La caméra détecte et localise en premier lieu  l’image d’un visage, seul ou dans une foule. En effet,  l’image montre la personne de face ou de profil.

L’analyse du visage

Ensuite, une image du visage est capturée et analysée.

La plupart des technologies de reconnaissance de visage utilisent la 2D plutôt que la 3D, car il est plus pratique de comparer une image en 2D à des photos ou aux images d’une base de données.

Le logiciel analyse la géométrie du visage.

Les facteurs clés incluent la distance entre les yeux, la profondeur des orbites, la distance entre le front et le menton, la forme des pommettes, ainsi que le contour des lèvres, des oreilles et du menton.

Le but est d’identifier les spécificités de votre visage.

Conversion de l’image en données

Cette étape de la reconnaissance de visage est cruciale.

Le processus de capture du visage transforme les informations analogues (un visage) en un ensemble d’informations numériques (les données) selon les caractéristiques du visage de la personne.

En fait, l’analyse de votre visage est transformée en formule mathématique. Le code numérique est appelé une empreinte faciale.

De la même manière que les empreintes digitales sont uniques, tout le monde a sa propre empreinte faciale.

Trouver une correspondance

Votre empreinte faciale est ensuite comparée à une base de données avec d’autres visages connus.

Par exemple, le FBI a accès à près de 650 millions de photos sur de nombreuses bases de données d’État.

Sur Facebook, les photos avec des personnes identifiées rejoignent leur base de données qui peut aussi être utilisée pour la reconnaissance de visage.

Si votre empreinte faciale correspond à une image de la base de données utilisée par la reconnaissance faciale, une correspondance est effectuée.

La reconnaissance faciale est considérée comme la mesure biométrique la plus naturelle.

Ce qui est logique au niveau intuitif, car nous nous reconnaissons nous-mêmes et les autres en observant le visage, plutôt que les empreintes digitales ou l’iris.
On a déterminé que plus de la moitié de la population mondiale est concernée régulièrement par la technologie de reconnaissance de visage.

Comment la reconnaissance faciale est-elle utilisée ?

Cette technologie sert à bien des choses. Cela inclut :

Le déverrouillage des téléphones

De nombreux téléphones, y compris les iPhone les plus récents, utilisent la reconnaissance faciale pour déverrouiller l’appareil.

Cette technologie fournit une manière efficace de protéger les données personnelles et de veiller à ce que les données sensibles restent inaccessibles si le téléphone est volé. 

Apple déclare que les chances de déverrouiller votre téléphone avec un visage au hasard sont d’environ une sur un million.

Application de la loi

La reconnaissance de visage est souvent utilisée par les autorités.

Selon ce rapport de la NBC, cette technologie est de plus en plus utilisée par les autorités aux États-Unis et dans d’autres pays.

La police collecte des photos anthropométriques des personnes arrêtées et les compare aux bases de données locales, étatiques et fédérales.

Une fois prise, la photo du suspect est ajoutée aux bases de données pour être scannée dès que la police effectue une autre recherche de criminel.
La reconnaissance de visage mobile permet également aux policiers d’utiliser les smartphones, les tablettes ou d’autres appareils portables pour prendre en photo des conducteurs ou des piétons sur le terrain et de comparer immédiatement la photo à une ou plusieurs bases de données pour essayer de les identifier.

Contrôles dans les aéroports et aux frontières

La reconnaissance de visage est de plus en plus courante dans les aéroports du monde entier.

De nombreux voyageurs utilisent des passeports biométriques qui leur permettent de ne pas faire la queue et de passer par un contrôle des passeports automatisé pour rejoindre plus rapidement leur terminal.

La reconnaissance de visage réduit les files d’attente et permet aux aéroports d’améliorer la sécurité.

Le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis prédit que la reconnaissance faciale sera utilisée sur 97 % des voyageurs d’ici 2023.

En plus des aéroports et des frontières, cette technologie sert à améliorer la sécurité lors d’événements à grande échelle comme les Jeux olympiques.