Pourquoi et comment faire un audit de sécurité informatique ?

Une responsable de sécurité informatique travaille sur audit de sécurité informatique

Aujourd’hui, la réalisation d’un audit de sécurité informatique est devenue indispensable pour les entreprises qui souhaitent sécuriser leurs systèmes d’information. Même si l’audit s’avère être un travail fastidieux, chercher les failles dans un système permet d’empêcher les cybercriminels d’y accéder. 

Mais, qu’est-ce que l’audit de sécurité informatique ? Pourquoi le faire ? Quelle est la démarche à suivre ?

Quel est le rôle d’un audit de sécurité ?

L’audit de sécurité informatique est un diagnostic de l’état de sécurité d’un système d’information. L’objectif est de révéler les potentielles failles ou pannes qui pourraient compromettre vos activités.

Il s’agit de la réalisation d’une démarche périodique dans le but de connaître le niveau de sécurité global d’un système d’information et d’évaluer le degré de sa conformité par rapport aux normes d’audit de sécurité informatique

L’audit de sécurité informatique assure, alors, la sécurisation de votre système d’information, la confidentialité de vos informations et la protection de vos accès. Elle permet, ainsi, de déceler les vulnérabilités du système d’information et de prévenir les cybermenaces.

Pourquoi faire un audit de sécurité informatique ?

Afin de minimiser les risques de fraudes et de vol de données, les entreprises doivent se préoccuper de la sécurité de leurs systèmes d’information et de réaliser un audit de sécurité. Voici les principaux avantages de ce dernier.

1. Évaluer la sécurité informatique de votre SI

Un audit de sécurité informatique permet d’analyser les structures  informatiques et de déceler les points de faiblesse de vos systèmes d’information, particulièrement des données, des équipements, des logiciels et des procédures. 

L’audit de sécurité informatique génère un rapport détaillé qui permet à l’entreprise de détecter les fraudes et zones de vulnérabilités exposées aux cyberattaques. L’équipe de techniciens informatiques examine les infrastructures de l’entreprise et vérifie si les logiciels et les outils sont configurés convenablement. 

Elle réalise des tests pour détecter les vulnérabilités du système d’exploitation, du réseau informatique et des applications de sécurité pour prendre les mesures de sécurité nécessaires. Un audit complet vous procure des explications bien claires pour vous aider à faire les corrections de vulnérabilités.

2. Identifier les risques de sécurité informatique

L’effectuation d’un audit de sécurité informatique permet de prévoir les risques internes et externes de votre structure informatique dans l’objectif de protéger cette dernière. 

Les contrôles périodiques permettent d’identifier et d’évaluer les risques de cyberattaques. En examinant les menaces affectant votre système d’information, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour le protéger.

3. Sécuriser vos données informatiques

L’audit de sécurité informatique a pour rôle  d’assurer la disponibilité et la confidentialité des informations. Cela veut dire que les données sensibles sont protégées d’éventuels vols et fuites. 

L’auditeur examine les processus liés aux mesures anti-violation de données de l’entreprise pour s’assurer qu’aucune donnée ne sera volée, perdue ou utilisée abusivement.

4. Mettre à jour des normes et des politiques de sécurité

L’audit de sécurité informatique permet de renforcer les normes et les politiques de cybersécurité de l’entreprise. Il permet d’analyser et tester l’efficacité de tous les systèmes d’information d’une entreprise. 

Les auditeurs peuvent savoir si les mesures de sécurité ont été convenablement appliquées au sein de votre entreprise. Ils peuvent aussi savoir si les réseaux sans fil non autorisés présentent de potentiels risques pour le système d’information de l’entreprise.

Comment faire un audit de sécurité informatique ?

Maintenant, vous connaissez les raisons de la réalisation d’un audit de sécurité informatique. Il est temps de vous montrer la démarche.

Etape N°1 : donner un cadre à l’audit

En premier lieu, il faut identifier les besoins de l’entreprise et répertorier les différents usages des systèmes d’information. Pour ce faire, il suffit d’organiser une rencontre avec les  responsables de la gestion des systèmes d’information de la société. Il faut ensuite prévoir les éventuels problèmes auxquels l’entreprise pourrait faire face.

Etapes N°2 : analyser l’infrastructure réseau

Les auditeurs détectent les zones de vulnérabilité de systèmes d’information. Il faut donc réaliser un état des lieux qui servira de point de départ à l’amélioration de la structure informatique de l’entreprise.

L’expert définit, ensuite, les axes d’amélioration et les politiques de sécurité à mettre en place pour sécuriser et améliorer la performance des systèmes d’information.

Etape N°3 : tester la performance de votre système d’information

La troisième étape consiste à tester la performance système de votre système d’information. On doit alors réaliser : 

  • un test de sécurité
  • un test de charge
  • un test d’intrusion

Une fois les tests réalisés, l’auditeur procède à la recherche des vulnérabilités et failles techniques. La découverte de ces failles est très importante, car elle vous permet de mettre en place les politiques de sécurité nécessaires.

Etape N°4 : rédiger un rapport détaillé

L’audit de sécurité informatique génère un rapport détaillé comprenant les analyses et constatations. Il présente également un ensemble de préconisations visant à améliorer le système. Un cahier des charges peut, ainsi, être préparé.

En bref, l’audit de sécurité informatique est utile pour vérifier et améliorer ce qui existe déjà. Il permet de découvrir ce qui ne marche pas mais également ce qui marche dans votre structure informatique. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à faire un audit, car c’est le meilleur moyen de comprendre ce qui se passe.