Chef de projet infrastructure : rôle et activités principales

Chef de projet infrastructure travaille sur ordinateur

Métier tendance en 2022, le chef de projet d’infrastructure a pour rôle de terminer la réalisation d’un projet d’infrastructure tout en trouvant un équilibre en termes de prix, de délais et de qualité. Pour réussir la gestion de projet d’ infrastructure informatique, il s’appuie sur sa propre équipe tout en assurant le suivi du travail du début à la fin.
Découvrez plus de détails sur le poste du chef de projet technique en consultant sa fiche métier ! Retrouvez les activités principales d’un chef de projet d’infrastructure, les compétences requises, la formation nécessaire pour devenir chef de projet, et son salaire.

Les missions d’un chef de projet technique

L’objectif d’un chef de projet infrastructure est de mener à bien un projet d’infrastructure. Il est responsable et dirige l’ensemble du processus de conception de ces projets, de la conception à la livraison.
Un travail de suivi peut faire en sorte que le rendu réponde au mieux aux exigences et viser les meilleurs résultats pour l’entreprise. Parce que le chef de projet technique doit réussir à trouver l’équilibre parfait entre temps, coût et qualité.

Le chef de projet infrastructure informatique dispose d’un large éventail de domaines de travail et ses tâches sont diverses. Dès le début du projet, il doit décider des différentes solutions à mettre en œuvre, des méthodes à adopter et les tester.

De même, il vérifie tous les documents liés aux aspects techniques. Il dépend également du client pour lancer et gérer l’appel d’offres. Avant de démarrer la production, le chef de projet doit d’abord planifier et mettre en œuvre la gestion des phases d’approvisionnement, de déploiement et d’intégration.

Le chef de projet infrastructure doit avoir aussi une bonne gestion et maintenir une bonne coordination de l’équipe pendant la phase de production. Ceci est crucial car il doit produire des rendus rentables et de haute qualité. Il doit également gérer la relation entre les membres de l’équipe et les parties prenantes externes (comme les fournisseurs).
Lors du processus de production, le chef de projet doit s’assurer du respect du cahier des charges et proposer d’éventuelles modifications en cas de problème. Enfin, le gestionnaire produit également des rapports d’activité et de résultats.

Devenir chef de projet infrastructure : comment et pourquoi ?

Plusieurs jeunes diplômés ou étudiants se posent la question suivante : pourquoi devenir chef de projet d’infrastructure ?

Dans cet article, nos experts vous donnent plus d’idées sur les perspectives de ce métier, les qualités requises pour exercer et les formations qui débouchent sur cet emploi.

Qualités requises pour la gestion de projet d’infrastructure

Afin d’accomplir ces tâches et de coordonner les délais, les coûts et la qualité, le chef de projet d’infrastructure doit démontrer une parfaite connaissance et une parfaite maîtrise de la gestion de projet. Pour cela, il doit comprendre les normes et procédures de sécurité, et savoir analyser les demandes, les risques et les exigences afin de trouver la solution la plus adaptée à ses clients et à son entreprise.

Le chef de projet d’infrastructure doit aussi diriger l’équipe, interagir avec les clients et les fournisseurs internes et externes. Le chef de projet doit par conséquent avoir un bon sens de la communication et des compétences interpersonnelles.

Afin d’obtenir les meilleures performances, le manager doit savoir diriger et fédérer l’équipe technique, ainsi que organiser divers séminaires ou réunions.

Projet infrastructure informatique : la formation nécessaire

Les chefs de projets d’infrastructure suivent généralement des cours dans des écoles d’ingénieurs et obtiennent un master (bac+5). Ils acquièrent des connaissances professionnelles sur les systèmes d’information entre autres.

Les perspectives de la gestion de projet infrastructure informatique

En France, le chef de projet d’infrastructure peut être promu aux fonctions de directeur d’infrastructure et de production. Parmi les emplois similaires à ceux des chefs de projet d’infrastructure, on retrouve : assistants d’appel d’offres, experts comptables, etc.

Directeur infrastructure : salaire et avantages

Un chef de projet d’infrastructure gagne environ 3500 euros par mois. Un chef de projet technique débutant pourra prétendre à un salaire qui varie entre 2800 et 3200 euros brut par mois. Devenir directeur d’infrastructure après certaines années d’expérience, ce professionnel peut avoir une rémunération de 3800 à 4000 euros par mois.

A part la rentabilité de ce métier, il existe d’autres avantages tels que la variété des offres d’emplois et les opportunités d’évoluer rapidement dans ce poste.

Conclusion

Bref, un chef de projet d’infrastructure a pour mission de coordonner la conception de l’infrastructure d’une société en mode projet. Il doit assurer de bons résultats ainsi qu’une bonne réalisation de toutes les étapes d’un projet d’infrastructure.

Pour avoir un diplôme de chef de projet technique, une formation bac+5 est nécessaire. Cette formation permet au jeune chef d’acquérir plusieurs compétences théoriques qui seront développées au cours des années de travail. 
Si vous êtes passionné par la gestion de projet infrastructure, n’hésitez pas à suivre ce parcours !