Infrastructure as Code

L’ Infrastructure as Code (IaC) est une configuration informatique qui permet aux développeurs et aux techniciens d’exploitation de gérer automatiquement l’infrastructure via du code sans processus manuels. 

Ceci est aussi communément appelé infrastructure programmable.

L’ infrastructure as Code apporte plusieurs avantages majeurs. 

Dans l’entreprise, elle a d’abord réduit le « shadow IT », c’est-à-dire l’utilisation des systèmes informatiques sans autorisation explicite de l’entreprise, en particulier dans les autres services que le service informatique .

En effet, dans la plupart des cas, le shadow IT est causé par l’incapacité du service informatique à réagir à temps pour répondre aux besoins d’autres départements en matière d’amélioration du système et d’infrastructure informatique

Cela peut entraîner des risques liés à la sécurité qui entraînent des coûts imprévisibles pour les entreprises.

L’IaC peut accélérer la réponse, réduire les coûts grâce à l’expansion, améliorer la sécurité et garantir la conformité aux normes informatiques de l’entreprise.

De plus, l’ infrastructure as Code permet aux entreprises de fournir des services de qualité dans

un bref délai. Ainsi, cette solution peut augmenter la satisfaction des clients et améliorer la compréhension technique de tous les collaborateurs. 

Toutefois, il existe également des risques avec cette solution.

En effet, elle nécessite la définition d’une infrastructure permettant la mise en œuvre, la confirmation et l’exploitation des outils IaC. 

La création de machines virtuelles par exemple nécessite une infrastructure de serveur physique suffisamment puissante pour pouvoir exécuter des outils tels que VMware

Nous pouvons également énumérer le risque d’écarts de confirmation associés à toute intervention manuelle sur l’ordinateur créé via un workflow infrastructure as Code.

Au fil du temps, ces écarts de confirmation peuvent entraîner des interruptions de service.