Ingénieur Lean management: description du poste

3 jeunes ingénieurs lean management travaillant au bureau

Missions d’un ingénieur Lean :

Un ingénieur Lean management est responsable de la recherche de performances en termes de qualité, de coûts et de délais. Il est adapté pour réduire les mouvements inutiles de surproduction, d’attente, de transport et d’activités de traitement telles que l’automobile, la fabrication, l’alimentation, la pharmacie, la logistique et même les services administratifs et bancaires.

À cet effet, il définit et coordonne la mise en place d’outils Lean, forme les acteurs aux méthodes et outils, formule et suit les plans d’actions, propose et actualise des indicateurs.

D’une part, l’ingénieur Lean management définit et coordonne la mise en œuvre des outils Lean pour l’application. Il forme les parties prenantes aux méthodologies et outils.

Il élabore, suit les plans d’actions, propose et met à jour les indicateurs de performance pour un meilleur suivi.

D’autre part, il simplifie la prise en charge de tel ou tel opérateur dans la chaîne de production en éliminant les tâches inutiles.

D’ailleurs, l’objectif d’un ingénieur Lean management reste de rationaliser et fluidifier la production et se débarrasser de tout ce qui ne génère pas de valeur ajoutée.
En d’autre terme, il anime, coordonne, suit les chantiers, et gère le système d’information et de communication pour une meilleure amélioration et une résolution efficace des problèmes.

Ingénieur amélioration continue: les compétences nécessaires

Un ingénieur Lean management maîtrise toutes les cultures et tous les outils Lean Six Sigma (LSS), mettant en évidence la complémentarité du processus d’amélioration de l’industrie métallurgique, textile, pharmaceutique, etc.

Il contribue aussi à la gestion de l’ensemble de la chaîne de valeur ajoutée de l’entreprise.

Ainsi, les spécialistes du Lean management s’intéressent aux facteurs humains, au Lean administration ou au Lean office. Ceux-ci visent à la continuité performante du service.

De même le Lean développement fait référence à l’optimisation du développement et la création de nouveaux produits innovants.

De façon générale, l’ingénieur Lean management peut être assisté par des collaborateurs telle qu’une équipe de travail  comprenant le coordinateur Lean, le facilitateur de performance industrielle, le technicien méthodes, et le chef de progrès et améliorations.

Il est préférable que ce profil doit avoir une bonne connaissance d’un ou de plusieurs référentiels d’excellence opérationnelle (Lean, Six Sigma, 5D, 8D, Hoshin, SMED, Kaizen).

Aussi, il doit être capable de maîtriser les processus de service de production, des équipements ainsi que la méthodologie de gestion de projets.

Formations pour devenir ingénieur Lean management

L’ingénieur Lean a reçu une formation Bac +5 et son assistant a reçu au moins une formation Bac +2 / Bac +3.

Niveau Bac +3 :

  • Licence en industrie : conception et amélioration de processus et procédés industriels

Niveau Bac+5 :

  • diplôme d’ingénieur général ou professionnel : Ecam, Supmeca, Mines ParisTech
  • master professionnel 
  • MS Lean manager
  • MS Lean management

Évolutions de carrière :

Le poste d’ingénieur Lean management n’est pas accordé aux ingénieurs débutants, mais est occupé par des cadres expérimentés.

Les ingénieurs évoluent grâce à la mobilité et à la responsabilité. Il est d’abord un expert puis devient un cadre ingénieur.

Lean manager : salaire

En France, le salaire moyen d’un ingénieur Lean management est de 39917 euros annuel.