Tout savoir sur la Blockchain

La Blockchain

Blockchains:  définition

Blockchain ou chaîne de blocs est une technologie qui peut stocker et transmettre des informations sans mécanisme de contrôle. Il s’agit d’une base de données distribuée qui vérifie les liens internes et les informations envoyées par les utilisateurs et les regroupe en blocs à intervalles réguliers pour former une chaîne.

C’est la technologie au cœur du Web décentralisé et de son corollaire: la finance décentralisée.. Il existe des blockchains publiques mais leurs accès et leurs utilisations sont limités à un certain nombre de participants.

Par conséquent, elle peut être comparée à un registre comptable public, anonyme et infalsifiable.

Histoire de la blockchain :

En 2008, on a pu voir l’apparition de la première blockchain. La monnaie numérique Bitcoin a été développée par une personne inconnue sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto.

Bien que la blockchain et le Bitcoin soient construits ensemble, de nombreux participants (entreprises, gouvernements, etc.) envisagent maintenant d’utiliser la technologie de la blockchain à d’autres fins que la monnaie numérique.

Comment marche la blockchain ?

Toute blockchain publique doit utiliser des monnaies ou des jetons programmables (token).

Les transactions entre les utilisateurs du réseau sont regroupées. Selon la technologie (qui dépend du type), chaque bloc est vérifié par un nœud de réseau appelé « mineur ». Dans la blockchain Bitcoin, cette technologie est appelée « proof-of-work », c’est-à-dire preuve de travail, y compris la résolution de problèmes algorithmiques. 

Après avoir vérifié le bloc, il sera horodaté et ajouté.

Ensuite, la transaction sera visible par le destinataire et l’ensemble du réseau.

Quel est le potentiel de la blockchain ?

La nature décentralisée de la blockchain, associée à sa sécurité et à sa transparence, devrait permettre des applications plus larges que le domaine monétaire.

L’utilisation de la blockchain peut être divisée en trois catégories : 

  • Demande de transfert d’actifs
  • Application blockchain agissant comme un registre
  • Les smart contractes.

Les métiers sont très larges : banque, assurance, industrie de la santé et pharmaceutique, supply chain dans de nombreux secteurs (agro-alimentaire, luxe, commerce international, automobile, distribution, etc.), énergie et immobilier. Plus important encore, elle ouvre la voie au nouveau web, au réseau décentralisé et à la nouvelle économie numérique.

Quels sont les avantages ?

L’utilisation de la blockchain présente de nombreux avantages, notamment :

-En raison du fait que la vérification du bloc ne prend que quelques secondes à quelques minutes, la vitesse de transaction peut être augmentée.

– la sécurité du système est effectuée par un groupe d’utilisateurs différents qui ne se connaissent pas, assurant ainsi la sécurité du système. Cela permet d’éviter les intentions malveillantes ou le risque de piratage, car les nœuds peuvent surveiller le système et se contrôler mutuellement.

– l’augmentation de productivité et d’efficacité engendrée par le fait que la blockchain confie l’organisation d’échange au protocole informatique. Ceci réduit automatiquement les coûts de transaction ou de centralisation existant dans le système traditionnel (les coûts financiers, les coûts de contrôle ou de certification, intermédiaires qui utilisent les services sociaux, l’automatisation de certains services, etc.).