Tout savoir sur le référentiel COBIT

Le framework COBIT5 de l’ISACA

Le référentiel COBIT (Control Objectives for Information and Related Technology) est un cadre populaire proposé par l’ISACA en 1996. Son objectif est d’aider les entreprises à surmonter les difficultés liées au commerce et à la gestion des risques de sécurité et de conformité. Il s’agit d’un outil crucial pour la gestion de l’informatique dans les entreprises.Retrouvez, ici, toutes les informations que vous devez savoir à propos du référentiel COBIT.

Le référentiel COBIT : définition

Le référentiel COBIT est l’acronyme de « Control Objectives for Information and Related Technology ». Il a été fondé en 1996 par l’ISACA qui est une association internationale qui a pour objectif d’améliorer la gestion des systèmes d’information des organisations.

Il s’agit d’un cadre populaire qui aide les entreprises à gérer leurs investissements et réduire les risques de sécurité et de conformité. Il définit les applications et les processus qui doivent être utilisés pour assurer une gouvernance d’entreprise fiable. 

Le principal objectif est d’améliorer l’audit informatique et d’assurer la gestion des systèmes d’information des organisations. Réputé à l’échelle internationale, ce cadre permet également de veiller à ce que l’informatique réponde aux besoins de chaque entreprise.

Un aperçu de l’histoire de COBIT

Lancé en 1996, COBIT a été initialement fondu comme un ensemble d’objectifs de gouvernance IT pour aider la communauté de l’audit financier à optimiser leurs environnements informatiques. 

En 1998, l’ISACA a ajouté la deuxième version de référentiel COBIT, ce qui a élargi le cadre de ce dernier pour s’appliquer en dehors de la communauté de l’audit informatique. Plus tard, au début de l’année 2000, l’ISACA a publié la troisième version. Cette dernière comprend les techniques de gouvernance de l’information et de gestion informatique que l’on peut trouver de nos jours dans le cadre de référentiel.

En 2005, COBIT 4 a vu le jour, suivi de COBIT 4.1 en 2007. Ces mises à jour importantes incluent plus de renseignements sur l’audit informatique et la gestion des systèmes d’information. Le référentiel COBIT 5 et son module complémentaire ont été publiés respectivement en 2012 et 2013. Ces versions comprennent plus d’informations en ce qui concerne la gestion des risques et la gouvernance des systèmes d’information des entreprises.

En 2018, L’ISACA a publié la dernière version de COBIT 5. Cette dernière a été introduite pour élaborer des stratégies de gouvernance plus flexibles et adaptées aux dernières technologies.

Quels sont les cinq principes de COBIT 5 ?

La version actuelle de référentiel de COBIT est basée sur cinq principes. Ils constituent la base de la gouvernance des systèmes d’information et de l’audit informatique d’une entreprise.

1. Couvrir l’ensemble de l’entreprise

Le premier principe de référentiel COBIT est de couvrir l’entreprise de bout en bout. Ce cadre allie la gestion d’entreprise et la gouvernance informatique. En d’autres mots, il considère que l’audit informatique fait partie de la stratégie de la société.

2. Satisfaire les besoins des parties prenantes

Les parties prenantes sont d’une grande importance pour les entreprises. Ainsi, ces dernières doivent combler leurs exigences et leur apporter des produits et services de bonne qualité.

3. Appliquer un cadre intégré unique

COBIT encourage les entreprises à disposer d’un cadre unique qui couvre tous les domaines et procure une infrastructure informatique claire. Ainsi, COBIT assure aux entreprises des processus uniformes et cohérents. Grâce à ses normes bien strictes, COBIT peut facilement s’adapter aux besoins de chaque organisation.

4. Gestion et gouvernance séparées

Le référentiel COBIT fait la distinction entre la gouvernance IT et la gestion IT. 

  • La gouvernance IT est basée sur la stratégie (les grandes orientations, les exigences des parties prenantes, les mécanismes décisionnels et le suivi de la conformité et de la performance)
  • La gestion IT repose sur la tactique (la conception, la planification, l’exploitation, le contrôle des activités, …)

5. Adopter une approche globale

Le référentiel COBIT a apporté une approche globale de la gestion des systèmes d’information des organisations. Plutôt que de souligner les différents composants et services individuels, cette approche fournit une vue globale de l’entreprise dans son ensemble. C’est une bonne manière d’atteindre des objectifs communs.