Cloud server : Tout le potentiel du Cloud

Un entrepôt de serveurs Cloud

Un Cloud server ou serveur Cloud est un serveur virtuel fonctionnant sur un environnement Cloud.

Le Cloud server est construit, hébergé et délivré par une plateforme de Cloud computing via internet en offrant des possibilités d’accès à distance aux utilisateurs.

Également appelés serveurs virtuels, les serveurs Cloud disposent de tous les logiciels nécessaires pour fonctionner en unités indépendantes.

Cloud server et serveur physique : Les différences

Les serveurs dédiés n’utilisent pas les technologies de virtualisation.

Toutes les ressources informatiques et de stockage sont basées sur un serveur physique et une infrastructure physique.

Comme c’est le cas pour un ordinateur personnel qui est destiné à un usage privé et configuré de manière à accomplir des tâches spécifiques.

Le propriétaire de cet ordinateur dispose d’un accès utilisateur privilégié au système entier et peut y accéder, installer et configurer n’importe quel logiciel.

De la même manière, les serveurs dédiés représentent des ressources limitées en termes de :

  • Capacités informatiques et de stockage 
  • Dépendance aux spécifications d’un serveur physique.

Ces particularités des serveurs physiques contrastent avec celles des Cloud servers et notamment du point de vue de la localisation des centres de données qui sont multiples pour les Cloud server et uniques pour les serveurs dédiés.

Par ailleurs, les serveurs dédiés sont largement utilisés par les grandes entreprises et organisations qui ont besoin de :

  • Hauts niveaux de sécurité des données
  • Fortes capacités de serveurs.

Pour leur part, les petites et moyennes structures tirent des avantages significatifs de la flexibilité des Cloud servers.

Serveur Cloud c’est quoi ?

Les caractéristiques offertes par le Cloud server reposent sur le principe de la virtualisation.

Cette dernière permet de créer une machine simulée et entièrement virtuelle qui se comporte comme une machine physique avec ses propres logiciels.

Avec un Cloud server windows ou Google Cloud ou encore un serveur Cloud entreprise, les données clients et les autres ressources sont diffusées à travers plusieurs équipements dans différents endroits tout en offrant des accès à distance.

L’utilisateur peut accéder aux différents équipements à travers une seule interface de travail. Le SaaS est un exemple typique de service Cloud. 

Grâce à ce service l’utilisateur n’a pas besoin d’installer une application sur son équipement tout en pouvant y avoir accès via Internet.

Cloud server : Les différents types

Il existe 3 types de serveurs Cloud.

Le serveur Cloud privé

Le Cloud server privé est hébergé par l’entreprise qui contrôle sa gestion et sa maintenance.

Les ressources du Cloud server privé ne sont pas partagées avec d’autres entreprises contrairement au cas du serveur Cloud public.

Cependant, les employés de l’entreprise peuvent y accéder à distance via l’intranet de l’entreprise ou un VPN.

Le Cloud server public

Dans cette configuration, un fournisseur tiers possède et gère les serveurs et les autres infrastructures tout en offrant au client un accès à la demande aux services Cloud.

Le Cloud server hybride

Les Cloud public et privé peuvent être combinés en un modèle de Cloud sur site et hors site qui fonctionnent ensemble.

Cette association permet de disposer d’un environnement personnalisé offrant :

  • De meilleures performances
  • Un meilleur contrôle
  • Une meilleure flexibilité
  • Une meilleure sécurité
  • Des coûts maîtrisés

Les bénéfices du Cloud server

Les Cloud servers offrent plusieurs avantages.

Des accès flexibles

Etant donné que les applications et les données se trouvent sur un Cloud server, les équipes peuvent y accéder à tout moment et à partir de n’importe quel endroit via une connexion internet.

Cet avantage est d’autant plus significatif pour la collaboration à distance et pour le travail en déplacement.

Par ailleurs, les données de l’entreprise restent sécurisées en cas de vol de matériel puisque tout est dans le Cloud server et que les accès sont sécurisés via des procédures d’authentification sûres.

Des mises à jour automatiques

Un serveur dédié n’offre pas de flexibilité en termes de temps de travail pour les utilisateurs. 

En effet, les employés perdent en productivité à cause des temps d’arrêt requis pour la maintenance et les mises à jours du serveur dédié.

Un Cloud server permet aux utilisateurs d’utiliser les différentes plateformes de travail durant les mises à jour automatiques.

La collaboration centralisée

Dans un Cloud server, toutes les données et les fichiers sont stockées au même endroit permettant aux utilisateurs de collaborer et de partager des informations.

Les membres d’une équipe peuvent ainsi éditer et mettre à jour des documents et des applications en temps réel avec un accès constant aux dernières versions.

La fiabilité

Dans le Cloud, les sites web sont hébergés sur plusieurs serveurs. 

Par conséquent, lorsqu’une erreur survient au niveau d’un équipement, les autres équipements connectés assurent la relève de manière à ce que le site web continue à fonctionner.

Cela rend le Cloud server plus fiable que la configuration à un serveur dont le fonctionnement peut être perturbé par une faille au niveau du système.

La mise à l’échelle

Dans les environnements basés sur le Cloud, il est possible de mettre à l’échelle les ressources nécessaires selon les besoins de l’activité.

La maîtrise des coûts et du temps

Un serveur dédié nécessite des ressources IT pour sa gestion et sa maintenance et le besoin en ressources va en augmentant avec les besoins informatiques de l’organisation.

Par contre, les plateformes de Cloud servers ne nécessitent pas de temps pour les opérations de maintenance et d’installation de logiciels puisque l’entretien du serveur est entièrement géré par le fournisseur Cloud qui prend en charge le système d’opérations virtuelles.

Conclusion

Les solutions Cloud server un environnement stable et sécurisé du fait que les incidents au niveau des applications et des logiciels sont isolés et traités sans impacter le fonctionnement des plateformes.

Par ailleurs, la stabilité, la rapidité et le niveau de sécurité des Cloud servers permettent d’éviter des incidents qui s’avèrent être fortement dommageables s’ils apparaissent sur des serveurs physiques.

A un autre niveau de bénéfices, les Cloud server offrent des avantages conséquents en termes de maîtrise des coûts IT puisque les entreprises optant pour ces solutions profitent de capacités optimisées en termes de mise à l’échelle des services selon les besoins de l’activité.