Endpoint Protection : des mesures de sécurité stratégiques

Schéma explicatif de la Endpoint Protection

Il est difficile de protéger les équipements connectés et la sécurisation effective des Endpoints requiert une vision globale de chaque appareil sur le réseau.

Avec le nombre d’organisations gérant des milliers de Endpoints à travers des réseaux distribués et des réseaux hybrides, l’identification des équipements, des serveurs et des connexions cloud représente la première priorité des cadres IT en Endpoint Protection.

Toutefois, les intrusions informatiques modernes augmentent en sophistication rendant de plus en plus difficile la Endpoint Protection et réseaux via les seules défenses sécuritaires traditionnelles.

Des intrusions au niveau des équipements et des piratages d’escalades de privilèges dans la chaîne d’approvisionnement jusqu’au vol de données, les organisations ont besoin d’une plateforme de sécurité robuste pour :

-Prévenir les attaques

– Réduire l’étendue des vulnérabilités

– Limiter l’impact des crimes cybernétiques.

Endpoint Security c’ est quoi ?

La sécurité des terminaux ou Endpoints protection constitue l’ensemble des procédés de protection des points d’entrée au niveau des équipements de type :

-Postes de travail

-Ordinateurs portables

-Terminaux mobiles.

La Endpoint Security va ainsi permettre d’éviter l’exploitation des terminaux par les pirates, la protection contre les attaques informatiques et contre le vol de données sensibles.

Notons que la Endpoint Protection ou la sécurité des terminaux constituent des mesures de cybersécurité au niveau du réseau d’entreprise et du cloud.

Par ailleurs, la notion de cyber sécurité matérialisée en un logiciel antivirus a évolué en des solutions de protection globale et intégrative permettant :

-De faire barrage au logiciels malveillants de plus en plus sophistiqués

– De contrer les tentatives d’exploitation des vulnérabilités de type menaces zéro day.

Les entreprises et les organisations de toutes tailles peuvent être la cible d’un piratage informatique initié par des pirates informatiques pour différentes raisons.

La menace peut également émaner d’un utilisateur en interne par imprudence.

C’est ainsi que la Endpoint Protection représente :

– La première ligne de défense en cyber sécurité· La priorité des entreprises et des organisations.

L’importance de la plateforme de protection des terminaux :

Face à la sophistication des menaces de sécurité, l’investissement dans une plateforme de protection Endpoint revêt une grande importance pour les entreprises.

Les raisons pour lesquelles une entreprise doit prioriser la mise en place d’une Endpoint security sont les suivantes :

-L’importance des données relatives aux activités des entreprises qui représentent souvent l’actif fondamental d’une organisation. De ce fait, un vol de données peut facilement mener une entreprise à la faillite

– La multiplication croissante du nombre de terminaux, la généralisation du télétravail et la possibilité d’accès aux plateformes de travail à partir des terminaux personnels des utilisateurs exposent le réseau à des vulnérabilités et à des failles

-La complexification des menaces et la sophistication des méthodes de piratage des données et des informations sensibles

-Le coût de substitution des affectations dédiées à la compensation des menaces

– Les énormes répercussions sur la réputation de l’entreprise exposée

-L’impact sur les coûts financiers induit par le non-respect de la conformité aux standards de Endpoint Protection.

 Toutes ces raisons plaident en faveur de l’implémentation de plateformes de protection et de gestion des risques sécuritaires via une stratégie de sécurisation efficace.

Les plateformes de sécurisation des terminaux :

La protection des terminaux contre les menaces consiste en la protection des données et des flux de travail circulant sur les différents équipements des utilisateurs et connectés au réseau.

Une plateforme de sécurisation des terminaux ou Endpoint Protection va permettre de contrôler les différents types d’accès au réseau de l’organisation ou de l’entreprise.

Aujourd’hui, la majorité des plateformes de sécurisation des terminaux s’appuient sur l’efficacité du cloud computing afin de :

– Sauvegarder et de maintenir une importante base de données recueillant les informations sur les différentes menaces

-Éviter que les terminaux stockent des masses importantes d’informations

-Libérer l’équipe IT de la maintenance relative à la mise à jour des bases de données internes· Profiter de la rapidité et de l’évolutivité des accès aux données au cloud.

Le fonctionnement d’une plateforme de sécurisation des terminaux :

Une plateforme de Endpoint Protection consiste en une console centralisée gérée par un administrateur.

Cette plateforme est installée sur un serveur permettant ainsi aux spécialistes de la sécurité de contrôler les équipements à distance.

Il s’agit ensuite d’attribuer un accès client à chaque équipement.

Ce logiciel client est distribué sous forme :

– D’un service SaaS tout en étant géré à distance

– D’un programme installé sur l’équipement.

Suite à la configuration des terminaux, le programme client peut :

– Transmettre les mises à jour aux terminaux

-Attribuer aux équipements les accès aux connexions

– Gérer les stratégies de sécurisation de l’organisation à partir d’un seul emplacement.

Par conséquent, la plateforme de protection des terminaux ou Endpoint Protection assure :

-Le contrôle des applications

-Le blocage des applications peu fiables et non autorisées· Le chiffrement des données.

Le déploiement d’une plateforme Endpoint Protection :

Une fois que la plateforme de Endpoint Protection est déployée et configurée elle va assurer la détection de tous types de menaces renforcée par un composant de détection et de réponses des terminaux permettant de :

– Gérer des menaces plus sophistiquées telles que les virus polymorphes

-Arrêter les logiciels qui s’infiltrent dans les programmes de l’organisation

-Parer aux attaques de type zéro day

-Assurer une surveillance constante

-Offrir une visibilité complète.

Notons que les plateformes de Endpoint Protection peuvent être implémentées en interne ou sur le cloud.

Quand la solution cloud offre l’avantage de l’évolutivité et de l’intégration facile sur l’architecture existante, la solution sur site répond aux nécessités réglementaires et de conformité.

Conclusion :

Il est indéniable que le nombre d’équipements informatiques va en augmentant de manière significative et cette augmentation est proportionnelle à la multiplication des menaces et des risques de failles de sécurité exploitables par les pirates informatiques.

Cette donne concerne les organisations de toutes tailles.

Par ailleurs, la généralisation du télétravail et celle de l’usage des équipements personnels par les employés accentuent les risques de failles de sécurité et de fuite de données.

C’est en ce point que la sécurisation des Endpoints ou Endpoint Protection devient une nécessité stratégique pour les entreprises.

Cette nécessité est d’autant plus importante que pour la plupart des entreprises, les données représentent un actif fondamental.

Il est donc indispensable de protéger les flux de travail et d’informations circulant entre les différents Endpoints via des plateformes de protection de Endpoints.