Ingénieur Qualité : un garant de la performance de l’entreprise

2 ingénieurs qualité en train d’examiner une machine

Un ingénieur qualité est aussi connu sous le nom de “ ingénieur contrôle qualité ”, “ ingénieur qualiticien ” et “ responsable qualité ”. 

Qu’il s’agisse d’une entreprise de services informatiques, agroalimentaire ou industrielle, il est responsable de la conformité des produits ou des services produits par l’entreprise pour assurer le meilleur profit et la meilleure compétitivité.

Son premier outil : les normes de qualité nationales et internationales : ISO, HACCP (sécurité alimentaire), OHSAS (santé et sécurité dans le monde du travail…). 

La vérification des normes des produits, essentielles à la crédibilité d’une entreprise, reposent sur le rôle de l’ingénieur qualité. 
Découvrez dans cet article la fiche métier du responsable qualité : les missions et tâches à réaliser, la formation à suivre, les compétences et qualités requises chez un ingénieur qualité, son salaire et les évolutions professionnelles possibles… !

Les missions d’un responsable qualité : rôle et responsabilités

Il définit et organise le processus de suivi et de contrôle qualité au sein de l’unité de production ou de l’entreprise selon le cahier des charges. Il utilise des audits internes et externes (chez les fournisseurs et prestataires) pour déterminer ces procédures.

Ensuite, l’ingénieur contrôle qualité sensibilise les salariés à travers des groupes de travail et propose des solutions pour la réorganisation. Tout le monde peut alors se concentrer sur la réduction des coûts de production et des délais de livraison.
Il suit également ces procédures avec les différents services de l’entreprise et les rapporte à l’agence de contrôle : AFNOR, AFSSAPS, dans l’industrie alimentaire.

Comment devenir ingénieur qualité ?

Pour devenir ingénieur qualité, il est recommandé de suivre un Bac S ou STI. La plupart des écoles d’ingénieurs généralistes proposent des cours professionnels de qualité. Certains d’entre eux ont été recrutés directement après le Bac, d’autres après un Bac +2 en classe préparatoire de sciences, ou encore en admission parallèle.

Pour les admissions parallèles, les titulaires de licences professionnelles spécifiques sont d’excellents profils. Nous pouvons citer par exemple, la formation animateur des technologies de la qualité (Université de Clermont-Ferrand), ou la formation gestion de la production et de la qualité (IUT de Caen).

Ils peuvent également poursuivre leurs études avec des masters de qualité professionnelle : pour près de 130 d’entre eux. 
À noter que compte tenu du niveau de connaissances à acquérir, les débutants ne peuvent pas directement occuper ce poste.

Les compétences nécessaire chez un ingénieur qualiticien

Pour bien exercer son métier, un ingénieur qualiticien doit avoir plusieurs compétences techniques telles que :

  • La maîtrise des normes, des certifications et des standardisations du secteur d’activité 
  • La bonne utilisation des outils de gestion informatique
  • La connaissance des impératifs du processus de production de l’entreprise
  • La maîtrise du travail en équipe et la bonne communication avec la direction
  • La maîtrise de l’anglais professionnel

Les qualités requises pour le poste d’ingénieur responsable qualité

La mise en œuvre de solutions et de normes (parfois contraignantes) nécessite d’excellentes compétences en communication et un sens aigu de la diplomatie pour tous les services de l’entreprise.

Cela implique également une compréhension globale de toutes les opérations concernant l’organisation de l’ingénieur qualité. La collaboration de tous est requise, et l’ingénieur qualité doit savoir travailler en équipe. Il doit être flexible, patient et à l’écoute.
Il doit également pouvoir s’exprimer en plusieurs langues (anglais, allemand, français…) et être mobile. Étant donné que les normes sont internationales, de nombreux déplacements sont attendus.

Le salaire d’un ingénieur qualité

En 2020, il gagne un salaire de départ de 40 000 euros annuel (soit un salaire brut mensuel de près de 3750 euros), tandis que les ingénieurs les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à 80 000 euros annuel (soit un salaire brut mensuel de plus de 7000 euros).

Poste d’ingénieur qualité : les possibilités d’évolution

L’évolution dans le poste d’ingénieur qualité dépend de vos années d’études et d’expérience. 

Un diplômé Bac +2 ou Bac +3 peut occuper le poste d’animateur qualité ou de technicien. 

Pour devenir ingénieur qualité ou qualiticien cadre, un Bac +5 est le minimum exigé par les employeurs. 

Un technicien qualité peut évoluer dans son poste au fil des années pour devenir responsable qualité ou responsable de la gestion des risques. 
Un technicien ou ingénieur qualiticien peut choisir de travailler en tant que freelance  ou de travailler au sein d’un bureau d’études comme consultant.

Conclusion

Découvrez l’un des métiers IT tendance 2022 ! Le poste d’ingénieur contrôle qualité attire de plus en plus les jeunes et les nouveaux diplômés.

Intéressant et rentable, devenir ingénieur qualiticien s’avère être un excellent projet d’avenir pour les nouvelles générations.

À noter que le poste de responsable qualité est toujours recherché par les recruteurs et les grandes entreprises en France.
Pour plus de renseignements sur le métier d’ingénieur qualité et les offres d’emploi disponibles, faites appel aux experts de DigitalCook !