Ingénieur support applicatif : missions, formations, qualités et salaire

ingénieur support applicatif

L’ingénieur support applicatif est la personne chargée de répondre aux soucis techniques liés aux systèmes d’information des entreprises. Il représente l’interface entre la DSI (direction des systèmes informatiques) et les utilisateurs du système d’information d’une entreprise.

Mais, quelles sont les missions d’un ingénieur support applicatif ? Quelles sont les formations et qualités requises ? Combien gagne-t-il ?

Les missions de l’ingénieur support applicatif

il a pour rôle de gérer les demandes émises par les utilisateurs en ce qui concerne les pannes survenues sur les logiciels clients ou sur les systèmes informatiques. Il doit pré diagnostiquer les problèmes et incidents signalés, et transférer les appels à ses supérieurs, en cas de besoin. 

Il exploite une base d’anomalies, allant des relances à la consolidation des systèmes d’information en passant par le diagnostic de ceux-ci. Capable de traiter un panel très varié d’incidents, il peut former les utilisateurs de systèmes d’information. Cette formation peut prendre de nombreuses formes. 

De manière très basique, il répond par téléphone aux questions des utilisateurs et diffuse des guides d’information auprès de ceux-ci. Il est également responsable de la compréhension de l’utilisation des applications auprès des clients. C’est pourquoi, des qualités relationnelles s’avèrent indispensables pour occuper ce poste. 

Les formations indispensables pour devenir ingénieur support applicatif

Les jeunes diplômés ayant un niveau de bac + 5 dans le domaine informatique sont les profils les plus sollicités pour occuper le poste d’ ingénieur support applicatif.  Ce dernier doit disposer d’un : 

  • Diplôme d’ingénieur en informatique 
  • Master professionnel mention informatique, mention réseaux et télécommunication, ou en systèmes et réseaux  

Les jeunes diplômés ayant un niveau bac + 2 ou bac + 3 en informatique (DUT, BTS ou licence professionnelle en informatique et télécommunication) peuvent également occuper l’emploi d’ingénieur support applicatif après quelques années d’expérience en tant que techniciens en informatique.

Les compétences et qualités requises pour devenir ingénieur support applicatif

Pour devenir ingénieur support applicatif, il faut disposer de certaines compétences et qualités. 

  • Il doit avoir le sens d’analyse et d’anticipation des risques et soucis liés à l’informatique.
  • Il doit privilégier les procédures existantes, mais également savoir proposer des améliorations techniques nécessaires, et ce selon le problème rencontré.
  • Il doit avoir une bonne résistance au stress et savoir travailler sous pression.  
  • Il doit avoir un bon sens relationnel. En effet, les relations humaines sont au cœur de sa profession: atelier de présentation d’un matériel informatique, échanges téléphoniques avec les utilisateurs, réunions avec les collègues, etc.
  • Il doit maîtriser la langue anglaise pour mener une veille technique.

Quel est le salaire d’un ingénieur support applicatif ?

Le salaire est d’environ 40 100 € bruts annuels, soit une rémunération mensuelle brute d’à peu près 3 350 €. Cette rémunération varie selon l’expérience du professionnel et la complexité de la mission. 

Les profils débutants, ayant moins de deux ans d’expérience, touchent bien évidemment des salaires moins importants. Mais, après quelques années d’expérience, il peut bénéficier de considérables augmentations de salaire ou changer d’entreprise et réussir son gap de salaire. 

Le salaire peut dépasser les 60 000 euros bruts par an. Son salaire inclut des primes d’intéressement et de participation. Toutefois, il faut tenir compte que les grandes entreprises qui offrent des salaires attractifs ont plus de responsabilités.