Internet des objets : un cran plus loin vers l’automatisation

Caricature de l’internet des objets

L’internet des objets ou les IOT se réfère à plusieurs millions d’objets autour du monde connectés à Internet et qui collectent et partagent des données. 

Grâce au développement de puces électroniques de dernière génération et à l’omniprésence de réseaux sans fils, il est possible de transformer n’importe quel objet du plus petit au plus grand en une composante IOT. 

Connecter tous ces objets en y ajoutant des capteurs ajoute un niveau d’intelligence numérique à des appareils qui ne le sont pas afin de leur permettre de transmettre des données en temps réel sans intervention humaine.

L’internet des objets rend les structures environnantes plus intelligentes et plus réactives en fusionnant les univers digital et matériel.

Internet des objets connectés : Comment ça marche ?

Les appareils et les objets intégrant des capteurs sont connectés à une plateforme IOT et intelligence artificielle

Cette plateforme collecte les données des différents appareils tout en analysant et en partageant les données les plus importantes avec les applications développées pour répondre à des besoins spécifiques.

Par ailleurs, cette même plateforme internet des objets peut identifier de manière exacte les informations utiles et celles à ignorer. 

Ces informations peuvent être utilisées pour :

  • Détecter des schémas
  • Faire des recommandations
  • Déceler d’éventuels problèmes avant leur apparition

Exemple de plateformes IOT

À titre d’exemple, si un constructeur automobile souhaite savoir quelles options sont les plus demandées, avec l’internet des objets il peut :

  • Utiliser des capteurs pour détecter quelle zone du showroom est la plus populaire et au sein de laquelle les clients s’attardent le plus
  • Sonder les données commerciales disponibles pour savoir quel élément est le plus vendu
  • Aligner les données commerciales avec celles de l’approvisionnement afin d’éviter les ruptures de stock. 

C’est ainsi que les données collectées à partir des différents équipements connectés permettent de prendre des décisions pertinentes quant aux composants à stocker grâce aux informations en temps réel permettant de gagner du temps et de l’argent.

En effet, avec les informations fournies par les analyses avancées, il est désormais possible d’avoir le pouvoir de rendre les processus plus effectifs. 

Les objets et les systèmes intelligents permettent d’automatiser certaines tâches et plus particulièrement les tâches répétitives, usuelles, chronophages et même dangereuses.

Exemples de domaines d’application de l’IOT

L’internet des objets gagne du terrain dans les domaines et les usages de tous les jours.

Voici deux exemples de domaines d’applications de l’internet des objets dans la vie de tous les jours.

L’Internet of Things à la maison : la domotique

Imaginez que vous vous levez tous les jours à 7h du matin pour aller travailler et que votre alarme soit réglée à cette heure précise. 

Sauf qu’un jour votre train prend du retard et vous êtes obligé de prendre votre voiture pour aller travailler. 

Le problème est que le trajet en voiture prend plus de temps et que pour ne pas prendre du retard, votre réveil aurait dû sonner à 6h45. 

Admettons par ailleurs qu’il pleut ce qui va rallonger le temps de trajet. 

Dans ce cas de figure, une alarme connectée à un système internet des objets aurait effectué une auto réinitialisation basée sur tous les facteurs cités plus haut afin de vous permettre d’arriver au bureau à l’heure. 

En effet, une alarme IOT aurait :

  • Observé le retard du train
  • Évalué le temps de trajet en voiture
  • Vérifié les conditions météorologiques pour déterminer la vitesse adaptée à ces conditions
  • Calculé l’heure à laquelle vous devez vous lever en fonction de tous les facteurs.

Ce système IOT pourrait également être synchronisé avec la cafetière pour se déclencher à votre réveil.

L’IOT appliqué au transport

En continuité avec le scénario de l’internet des objets à la maison, vous êtes à bord de votre véhicule en direction du bureau. 

C’est alors qu’un voyant du tableau de bord s’allume pour signaler une défaillance au niveau d’un composant du véhicule et vous hésitez à aller vers un garage automobile. 

Et si votre votre voiture était connectée à un système internet des objets ?

A bord d’une voiture connectée, le détecteur ayant déclenché le voyant lumineux du tableau de bord peut communiquer avec d’autres détecteurs. 

Ensuite, grâce au composant appelé bus de diagnostic il aurait été possible de :

  • Collecter les données au niveau des détecteurs
  • Transférer les données à une entrée du véhicule
  • Envoyer les informations les plus pertinentes à la plateforme du constructeur via l’entrée du véhicule.

Une fois ces étapes achevées, le constructeur pourra :

  • Utiliser les données transférées par le véhicule afin de vous proposer un rendez-vous pour la réparation
  • Envoyer l’adresse du concessionnaire ou du vendeur de pièces détachées le plus proche
  • Vérifier que la pièce à remplacer est disponible chez le vendeur ou le concessionnaire.

L’IOT appliqué aux industries

L’internet des objets industriel ou quatrième révolution industrielle ou encore industrie 4.0 sont autant de termes désignant l’utilisation de la technologie Internet des objets dans un contexte industriel. 

Le concept est le même que celui de l’internet des objets appliqué aux équipements domestiques mais à des fins de mesures et d’optimisation des processus industriels en utilisant une combinaisons des technologies suivantes :

  • Les détecteurs
  • Les réseaux sans fil
  • Le big data
  • L’intelligence artificielle 
  • Les données.

Par ailleurs, si l’internet des objets est intégré dans toute la chaîne logistique au lieu d’une seule entreprise, l’impact serait plus important avec une livraison à temps et une gestion de la production de bout en bout.

Il s’agit d’appuyer la stratégie du Lean Management.

C’est ainsi que l’internet des objets appliqué à l’industrie permet :

  • D’augmenter la productivité
  • De réaliser des économies de coûts
  • De créer de nouveaux flux en permettant de vendre de la maintenance préventive avec les produits.

CONCLUSION

L’internet des objets s’impose dans la continuité des technologies émergentes telles que le big data et la 5G pour ne citer que ces exemples.

Par ailleurs, si ces technologies interviennent directement dans l’essor de l’internet des objets, les questionnements et les controverses relatives à la sécurité des données sont accentués.