Les meilleures manières de réduire les dépenses cloud 

Les dépenses cloud

 Aujourd’hui, la transformation digitale des organisations ne cesse de s’accélérer. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir à l’intelligence artificielle pour atteindre leurs objectifs. En effet, les dépenses cloud ont battu un nouveau record au premier trimestre de 2021, selon les études du cabinet Canalys. En tout, les entreprises ont dépensé 41,8 milliards de dollars en 2022 pour l’utilisation du cloud, soit 35% de plus par rapport à l’année précédente. On vous présente aujourd’hui 6 manières de réduire les dépenses cloud.

Cibler les gaspillages

 Dans le cloud, le gaspillage peut prendre plusieurs formes. On vous cite les plus importantes. 

La première concerne les ressources inutilisées, qu’il s’agisse des outils de stockage ou bien de calcul. La deuxième forme de gaspillage provient de l’incapacité à gérer le cycle des environnements de logiciels, particulièrement les instances de test et de développement, en cas de la non utilisation de ceux-ci. La troisième consiste à surdimensionner les ressources selon les besoins.

Anticiper les changements

Les stratégies cloud des entreprises sont susceptibles de changer et d’évoluer au cours du temps (ajout de solutions SaaS, services cloud natifs émergents, nouveaux langages de développements, …). 

L’une des plus grandes erreurs que font les responsables IT est de considérer les dépenses cloud des entreprises comme élément statique. En fait, des changements pourraient survenir, et il est parfois obligatoire d’accroître le budget cloud.

Rester toujours vigilant

L’une des meilleures manières de maîtriser les dépenses cloud est de contrôler régulièrement le fonctionnement des applications et le déroulement du travail des employés, en faisant des ajustements basés sur les besoins actuels et futurs de l’entreprise. Il faut avoir une vision globale sur toutes les activités cloud dans l’entreprise, de manière à prendre les bonnes décisions pour les exécuter dans les meilleures conditions. L’utilisation des outils automatisés superviser et gérer les activités du cloud est essentiel pour réduire les dépenses de celui-ci. En effet, certains décideurs IT recommandent d’utiliser une plateforme de gestion multi-cloud pour gérer les opérations financières liées au cloud, car elle indique quand et comment faire des changements pour maîtriser les coûts.

Garder la cible en tête

 Pour minimiser les dépenses cloud, il faut toujours garder la cible en tête. En effet, si on se concentre seulement sur les dépenses liées aux cloud privés ou les dépenses en infrastructures, on va malheureusement passer à côté de la véritable valeur du cloud computing

C’est pourquoi, il faut se concentrer, à la fois sur la réduction du coût de la performance, et sur l’innovation. Et pourtant, de nombreuses entreprises ne connaissent pas la vraie valeur du cloud, qui réside principalement dans la performance, l’agilité et l’innovation.

Connaître les coûts réels

La gouvernance joue un rôle très important pour optimiser l’utilisation des ressources dans le cloud. Elle permet de répartir les responsabilités sur les sous-comptes associés aux clouds de manière bien précise. Pour réduire leurs dépenses cloud, les entreprises ont besoin de connaître ce que coûte chaque base de données personnelles et chaque micro service, car c’est à ce niveau que sont faites les optimisations et les changements au niveau du budget consacré à l’utilisation du cloud.

Choisir le type de cloud adapté

Déplacer les services d’une entreprise dans le cloud en réaction à un événement externe ou sur un coup de tête conduit généralement à un gaspillage de ressources sur le long terme. La pandémie de Covid-19, par exemple, a créé une ruée vers le cloud que la plupart des entreprises ont regretté. En effet, ces entreprises ont été obligées de migrer leurs services dans le cloud computing dans les plus brefs délais, sans tenir compte du type de cloud adapté à leurs besoins.