Que signifie logiciel de base de données ?

Logiciel base de données

Un logiciel de base de données BdD est un logiciel ou un utilitaire utilisé pour créer, éditer et tenir à jour des fichiers et des enregistrements de base de données. 

Ce type de logiciel permet aux utilisateurs de stocker des données sous la forme de champs structurés, de tables et de colonnes, qui peuvent ensuite être récupérés directement et /ou via un accès par programme.

Comment fonctionne un logiciel de BdD ?

Le logiciel de base de données est utilisé principalement pour stocker et gérer des données dans un format structuré. 

Il fournit généralement une interface graphique qui permet aux utilisateurs de créer, modifier et gérer des champs de données et des enregistrements sous forme tabulaire ou organisée. 

Les données/bases de données stockées à l’aide de ce logiciel peuvent être récupérées dans un format brut ou basé sur des rapports.

Bien que le logiciel de base de données soit similaire au logiciel de gestion de base de données (SGBD), la plupart de ces logiciels ne prennent pas en charge la langue native, comme :

  • SQL
  • MySQL
  • Tout autre langage d’interrogation de base de données

Par exemple, le logiciel MS Access permet aux utilisateurs de créer, gérer et interroger une base de données à l’aide de ses contrôles et fonctionnalités d’interface graphique, sans avoir à écrire de requêtes de programmation.

Découvrez les avantages d’un système de gestion de base de données

  • Disponibilité des données : Parcourir de grandes banques de données dans une seule base de données peut prendre beaucoup de temps et de main-d’œuvre. Le logiciel de base de données rend ces informations facilement disponibles en vous offrant la possibilité d’entrer des requêtes pour vous diriger vers les données exactes que vous recherchez.
  • Redondance réduite : les utilisateurs travaillent généralement sur les mêmes projets dans plusieurs emplacements d’une base de données. Cela peut finir par créer plusieurs copies du même fichier, ce qui entraîne une redondance des données. C’était particulièrement un problème avec les systèmes de gestion des données basés sur des fichiers, le prédécesseur des logiciels de base de données. Cela peut entraîner une confusion lors de la recherche et de l’organisation des données et consommer un espace de stockage précieux. Le logiciel de base de données réduit la redondance en contrôlant les informations stockées dans divers emplacements.
  • Amélioration de la sécurité des données : La sécurité devrait toujours être une préoccupation majeure lorsqu’il s’agit de données stockées. Le logiciel base de données mac peut par exemple autoriser ou bloquer l’accès des utilisateurs aux vues de données protégées dans une application appelée, également appelée sous-schémas. Il peut également donner accès à des fonctions spécifiques d’une base de données en fonction des rôles attribués. 
  • Sauvegarde et récupération : Le logiciel de base de données a la capacité de sauvegarder régulièrement les données d’une base de données et de les stocker dans un endroit sûr en cas de panne ou de violation de données. Il peut ensuite utiliser ces sauvegardes pour récupérer et restaurer automatiquement la base de données à son état précédent.
  • Analyse : Les logiciels de base de données peuvent recueillir des analyses précieuses, telles que: les informations auxquelles les utilisateurs accèdent, la fréquence à laquelle ils y accèdent, les menaces potentielles à la sécurité et d’autres problèmes dans le système. Ces informations sont ensuite visualisées via l’interface graphique afin que les administrateurs puissent facilement obtenir des informations et prendre des décisions basées sur les données pour améliorer l’efficacité.

Les types d’un logiciel de conception de base de données

Il existe plusieurs types de logiciels de base de données qui sont généralement divisés en six catégories :

  • Logiciel de base de données analytique : cet outil est utilisé pour recueillir et comparer des données afin d’évaluer la performance de différents actifs, tels que le trafic du site Web, la productivité des employés ou les objectifs commerciaux.
  • Logiciel d’entrepôt de données : ce logiciel agit comme un grand référentiel qui peut extraire et stocker des données à partir d’une variété de bases de données. Les ensembles de données de ces différentes bases de données peuvent ensuite être comparés pour trouver des incohérences afin d’améliorer l’intégrité des données.
  • Logiciel de base de données distribuée : les administrateurs peuvent utiliser cet outil pour gérer les informations de plusieurs bases de données à partir d’un système centralisé.
  • Logiciel de base de données de l’utilisateur final : conçu pour la plus petite échelle, le logiciel de base de données de l’utilisateur final stocke les informations utilisées par les utilisateurs uniques.
  • Logiciel de base de données externe : celui-ci agit comme un emplacement central pour plusieurs utilisateurs afin d’accéder aux mêmes informations, généralement sur Internet.
  • Logiciel de base de données opérationnelle : les utilisateurs ou le gestionnaire de base de données peuvent utiliser cet outil pour gérer ou modifier des données en temps réel