Quelle est la différence entre SQL et SQL Server ?

SQL et SQL Server

La différence entre SQL et SQL Server n’est pas toujours facile à cerner et les passionnés de IT peinent à trouver une réponse pertinente.

Chaque fois que nous effectuons des opérations sur une base de données, nous pensons que SQL lui-même exécute ces opérations. 

Mais ce n’est pas le cas. En fait, SQL est un langage de requête utilisé pour écrire les requêtes de base de données. 

Ces mêmes requêtes sont exécutées par certains moteurs de base de données comme SQL Server, Oracle, etc. 

Dans cet article, nous aurons d’abord une brève définition sur SQL et SQL Server. Ensuite, nous allons voir leurs différences en fonction de certains points.

C’est quoi SQL ?

La différence entre SQL et SQL Server réside dans l’essence des deux concepts informatiques. 

SQL est l’acronyme de Structured Query Language. C’est un langage de requête qui peut être utilisé pour : 

– Écrire des requêtes 

-Créer un schéma, 

– Stocker, 

-Manipuler,

-Récupérer des données de la base de données relationnelle. 

Il est développé par Donald D. Chamberlin et Raymond F. Boyce chez IBM au début des années 1970. 

SQL est une norme de facto. Il est également normalisé par l’ANSI (American National Standards Institute) en 1986. 

En 1987, c’est l’ISO (International Organization for Standardization) qui le normalise à son tour.

Il est à noter que les requêtes ne peuvent être écrites qu’en SQL. Il s’agit en fait, d’une autre différence entre SQL et SQL Server.
En effet, nous avons besoin de certains RDBMS (Relational Database Management Systems) comme SQL Server, Oracle pour exécuter ces commandes et requêtes SQL.

Les 4 sous langages de SQL :

SQL se divise en quatre sous-langages, qui sont les suivants :

1. DDL (Data Definition Language) :

DDL est utilisé pour spécifier le schéma de base de données relationnelle. 

Il est généralement caché aux utilisateurs de la base de données. 

Certaines commandes DDL sont CREATE, DROP, ALTER, TRUNCATE, etc.

2. DML (Data Manipulation Language) : 

DML permet à un utilisateur de base de données d’accéder ou de modifier les données stockées dans la base de données. 

Cette dernière doit être organisée par des modèles de données appropriés. 

Certaines des commandes DML sont SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, etc.

3. DCL (Data Control Language) : 

DCL est un langage utilisé pour contrôler l’accès aux données stockées dans la base de données. 

Certaines des commandes DCL sont GRANT, REVOKE, etc.

4. TCL (Transaction Control Language) : 

TCL traite les transactions au sein de la base de données relationnelle. Certaines des commandes TCL sont COMMIT, ROLLBACK, SAVEPOINT, etc.

Le serveur SQL c’est quoi et comment ça marche ?

Avant de s’attaquer à la différence entre SQL et SQL Server, il faut savoir que ce dernier est également connu sous le nom de MS SQL Server, est un SGBDR (système de gestion de base de données relationnelle). 

C’est une application qui stocke les données de la base de données. Elle exécute les commandes et requêtes SQL pour manipuler la base de données relationnelle. 

De plus, il gère et exécute également toutes les opérations de la base de données.

Le serveur SQL a été développé par Microsoft en 1989 à des fins commerciales.

Quelques notions sur le serveur SQL :

Il s’agit d’un logiciel propriétaire développé en utilisant les langages de programmation C et C ++. 

Il utilise une forme différente de SQL, appelée T-SQL (Transact Structured Query Language). 

T-SQL est presque le même que SQL avec de légères variations dans les requêtes.

Le serveur SQL est dépendant de la plate-forme.

SQL Server est pris en charge par les systèmes d’exploitation Microsoft Windows et Linux. 

La dernière version de SQL Server est 15.0, qui a été publiée en 2019.

Une différence entre SQL et SQL Server est que SQL est unique alors qu’il existe d’autres SGBDR également disponibles comme Oracle, DB2, etc. 

SQL Server est facile à utiliser et offre de meilleures fonctionnalités et des opérations conviviales. 

Il a à la fois une ligne de commande et une GUI (interface utilisateur graphique) pour fournir de meilleures opérations utilisateurs.

En outre, SQL Server dispose de mises à jour de sécurité et opérationnelles fréquentes qui le rendent plus populaire.

Différence entre SQL et SQL Server:

Voici quelques-unes des différences entre SQL et SQL Server :

Type, Nature et fonctionnement :

SQL est un langage de requête. Il est utilisé pour écrire des requêtes pour récupérer ou manipuler les données de la base de données relationnelle. 

-SQL Server est un logiciel propriétaire ou un outil SGBDR qui exécute les instructions SQL. 

Il fournit également des fonctionnalités supplémentaires, de sorte que l’utilisateur puisse interagir correctement avec la base de données et peut effectuer toutes les opérations de base de données efficacement.

L’origine du développement :

L’origine du développement forme une grande différence entre SQL et SQL Server :

-SQL a été développé par IBM vers les années 1970. Il s’agit d’un langage de requête standard, normalisé par l’ANSI et l’ISO respectivement en 1986 et en 1987. 

– SQL Server a été développé par Microsoft en 1989 à des fins commerciales.

Objectifs :

-SQL est nécessaire pour écrire des commandes permettant de spécifier des schémas de base de données relationnelles.

Il est également nécessaire d’écrire une requête pour stocker, manipuler ou récupérer les données de la base de données. 
-SQL Server est un logiciel nécessaire pour exécuter les commandes et requêtes SQL.

Il est également nécessaire pour gérer et exécuter toutes les opérations de la base de données.

Applications :

La différence entre SQL et SQL Server réside aussi dans les applications:

Les commandes et requêtes SQL sont utilisées par tous les SGBDR pour créer des schémas de base de données relationnelle, stocker, manipuler ou récupérer les données de la base de données. 
Alors que le serveur SQL est utilisé comme base de données SGBDR.

Il est disponible à la fois en ligne de commande et en GUI (interface utilisateur graphique) pour fournir de meilleures opérations utilisateurs.

Dépendance de la plate-forme :

Étant donné que SQL est un langage de requête standardisé. Les requêtes SQL restent les mêmes indépendamment des différentes plates-formes.

Par conséquent, SQL est un langage de requête indépendant de la plate-forme. 
Alors que, SQL Server est un logiciel propriétaire et le même logiciel ne peut pas être utilisé pour toutes les plates-formes.

Par conséquent, SQL Server est un SGBDR dépendant de la plate-forme.

Les mises à jour :

Étant donné que SQL est un langage de requête standard, il ne dispose d’aucune mise à jour. Les requêtes de base de données écrites à l’aide de SQL restent toujours les mêmes. 

-SQL Server est un logiciel propriétaire, développé à des fins commerciales. Par conséquent, il est fréquemment mis à jour.

Différentes versions de SQL Server sont disponibles, chaque nouvelle version dispose de fonctionnalités améliorées.