Technicien de maintenance itinérant: un métier de proximité

Un technicien de maintenance itinérant en train de réparer un serveur

Technicien itinérant: fiche métier

En cas de panne sur une ligne de production industrielle, il est nécessaire de faire appel à un technicien de maintenance itinérant. Technicien de proximité, ses tâches quotidiennes changeront en fonction de la situation inattendue actuelle et de la priorité absolue. 

Elles comprennent généralement :

-le diagnostic et la réparation des pannes ainsi que le remplacement des pièces défectueuses

-le projet de fiche technique d’intervention

-la surveillance des progrès technologiques dans les domaines connexes

Parfois, le technicien de maintenance itinérant est responsable de l’installation, du réglage et de la mise à jour de l’équipement, surtout si le client n’embauche pas de techniciens rémunérés.

Le personnel de direction de l’entreprise consulte parfois des techniciens de maintenance itinérants sur les achats d’équipements (tâches de conseils). Peu de personnes lui demanderont d’effectuer des tâches de formation avec les employés / utilisateurs.

Quelles formations pour devenir un technicien itinérant informatique ?

Du niveau Bac à la licence (Bac +3), d’innombrables formations peuvent déboucher sur le poste de technicien de maintenance itinérant. Le candidat peut utiliser ses recherches pour se spécialiser dans le secteur industriel et acquérir de l’expérience (apprentissage, stage).

Niveau 4 :

-Bac pro MEI (maintenance des équipements industriels)

-Bac pro MELEC (électricité et transactions environnementales associées)

Niveau 5 (Bac +2) :

-DUT Génie industriel et maintenance

-DUT science et ingénierie des matériaux

-BTS CIRA (contrôle industriel et régulation automatique)

Niveau 6 (Bac +3) :

-Baccalauréat en sciences de l’ingénieur

-Gestion et maintenance des installations énergétiques sous licence professionnelle

-licence professionnelle pour la maintenance des systèmes industriels, de production et d’énergie.

-maintenance et technologie des licences professionnelles

-organisation de la maintenance système multi-technologies

Technicien de maintenance itinérant: compétences requises

Le technicien de maintenance itinérant est avant tout un professionnel mobile, qui s’adapte facilement et qui est totalement autonome. Il doit aussi avoir le permis B.

Ils doivent faire preuve de méthodes pédagogiques et de clarté dans leurs suggestions.

Le technicien itinérant a une connaissance approfondie de son domaine d’activité : il maîtrise le processus, les outils et les caractéristiques de chaque étape de la chaîne de production.

En outre, il est méthodique, respecte les normes et les consignes de santé / sécurité, et possède une observation, une analyse et une sensibilisation approfondie.

Il lit naturellement le plan et les instructions d’utilisation. Aussi, le technicien est compétent dans l’exécution des tâches

Qui emploie des techniciens de maintenance itinérants ?

Le technicien de maintenance itinérant est employé par des sociétés de maintenance industrielle. Ses compétences sont particulièrement recherchées par les agences d’intérim.

Technicien de maintenance itinérant: opportunités de carrière

Habituellement, les techniciens de maintenance itinérants sont plutôt sédentaires. Dès lors qu’il a commencé à prendre la responsabilité de son employeur : il devient le chef d’équipe, puis il peut évoluer vers un poste de responsable de maintenance.

Son expertise peut également permettre l’embauche de techniciens de maintenance itinérants et de maintenance par des audits ou des bureaux d’études.

Technicien itinérant: salaire moyen en France

En France comme en Belgique, le salaire d’un technicien de maintenance itinérant est légèrement inférieur à celui des techniciens sédentaires : le salaire mensuel du premier poste est d’environ 1500 euros, et au fur et à mesure que sa carrière évolue, le revenu mensuel moyen peut atteindre 2500 euros.