ChatGPT : la nouvelle prouesse technologique de l’intelligence artificielle

Chat GPT

ChatGPT est le nouveau-né de l’intelligence artificielle. Développé par Open AI, une entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle et co fondée par Elon Musk.

ChatGPT est un logiciel inédit capable de générer du texte, tenir une conversation ou écrire un article digne d’un journaliste. Il s’agit d’un modèle de langage et un outil conversationnel en mesure de produire des textes en langage naturel moyennant l’intelligence artificielle.

Dans cet article, nous allons décrypter les ressorts de la technologie ChatGPT, tenter de voir ses caractéristiques et ses limites.

Qu’est-ce qu’un ChatGPT ?

L’appellation ChatGPT est un condensé des termes chat, emprunté de l’anglais, et qui signifie “conversation”, et GPT, qui est la traduction de « modèle de traduction de langage prédictif ». Cette nouvelle technologie élaborée et mise en place en 2022 se base sur la simulation d’une conversation humaine. Son champ d’application s’adapte à tous types de textes (conversation, roman, articles de journaux, télévision etc.). En effet, cet outil est en constante évolution grâce à l’apprentissage continu qui a permis d’améliorer ses caractéristiques de rédaction de différents formats textuels.

ChatGPT est également en mesure de maîtriser des thématiques complexes notamment la physique, les mathématiques ou encore la médecine. Il peut aussi répondre à des problématiques de niveau universitaires.  

Ce prototype de IA est capable de comprendre le langage humain et de générer des textes d’un niveau supérieur, dignes d’un être humain doté d’un QI élevé. Quel que soient les avis émis sur cet outil, il figure néanmoins parmi les plus grandes prouesses technologiques de l’intelligence artificielle.

Les prémices de ChatGPT

Cette nouvelle technologie est issue de la fonction Open IA, un organisme de recherche en intelligence artificielle fondé par le multi milliardaire Elon Musk. En effet, le créateur de Tesla, s’est joint à d’autres investisseurs de la Silicon Valley, dont Sam Altam pour créer le nouveau modèle de langage GPT-3. Les créateurs avaient pour objectif de faire « « progresser l’intelligence numérique de la manière la plus susceptible de profiter à l’humanité ».

Depuis peu, le gérant de Twitter a quitté le conseil d’administration en apprenant qu’OpenAI s’entraînait sur le réseau social grâce à un accès illimité à la base de données du réseau social.

Comment fonctionne ChatGPT ?

Sur le plan opérationnel, utiliser ChatGPT est un moyen sûr et pertinent pour générer un texte clair et concis. Il s’agit d’un modèle de langage de chatbot basé sur le langage du Generative Pre-training Transformer. GPT est donc un modèle pré-entraîné sur une énorme base de données de textes. Son utilisation recouvre les domaines de la génération de texte, de la traduction et de la compréhension de questions.

Ce logiciel de rédaction a été entraîné sur un grand nombre de corpus (romans, essais, articles), et ce dans divers sujets scientifiques et littéraires. Pour mieux comprendre son efficacité, l’équipe de Digital Cook a tenté de le mettre à l’épreuve afin de mesurer son niveau de performance. Le test était de proposer des idées pour un programme d’anniversaire. Le constat est bluffant, en quelques secondes, le ChatGPT a suggéré 7 idées créatives et originales pour réussir une fête d’anniversaire pour un enfant de 10 ans. Nous l’avons également mis à épreuve avec une question appartenant au domaine informatique et les résultats étaient également très convaincants. De plus, l’utilisation de ChatGPT est toujours gratuite et accessible à tous.

Les limites de ChatGPT

Grâce aux avancées numériques, l’intelligence artificielle évolue au gré des jours pour mimer, voire dépasser les capacités intellectuelles humaines. Mais cette application nous amène à nous poser une question essentielle. Est-ce que les professions dépendantes de la création de contenu pourraient-elles un jour disparaître pour laisser place à des machines ? Si l’intelligence artificielle avait toujours existé, les grands écrivains, philosophes et penseurs auraient-ils tout de même existé ? et si oui, auraient-ils révolutionné le monde comme ils l’ont fait ?

Il est vrai que cette application a suscité l’engouement de passionnés d’IT et d’intelligence artificielle, mais elle a tout de même inquiété certains sur les ressorts des métiers de journalistes, de professeurs, de dramaturges et de romanciers. Cette capacité à produire un contenu qualitatif en quelques secondes suggère naturellement la disparition des métiers de l’écriture.

Dès sa sortie, la technologie ChatGPT a fait la une des journaux et été sujette à de nombreuses controverses. Si certains ont vanté ses mérites intellectuels, d’autres ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’évolution de l’outil. Mais nous tenons à rassurer nos lecteurs sur les limites de cet outil. En effet, puisque toutes les données recensées par le logiciel sont publiques, le ChatGPT est incapable de rédiger un contenu original même s’il garde la propriété intellectuelle sur certains textes. Le fonctionnement de l’application consiste à trier parmi sa base de données pour trouver des réponses pertinentes aux questions.

Dans un autre ordre d’idées, certains utilisateurs ont souligné certaines incohérences dans les réponses. En effet, le ChatGPT n’est pas aussi intelligent que ça puisqu’il n’est plus apte à donner des statistiques et informations précises. Face à cela, les créateurs promettent l’évolution de son algorithme dans les prochaines années.

Il est indéniable d’admettre que le ChatGPT constitue une véritable révolution technologique. Malgré ses limites, il est considéré comme un outil de taille pour la rédaction d’essais et d’articles de journaux. Loin de la portée morale et éthique de l’outil, il peut être utilisé à des fins légales pour permettre à ses utilisateurs d’affiner leurs recherches et à trouver des réponses à leurs interrogations.

Toutefois, cette intelligence artificielle ne dispose pas encore de l’esprit critique et des capacités de prise de décision d’un être humain. Le remplacement des métiers d’écriture par des machines, ne se fera pas de sitôt.

Enfin, malgré ses limites, si la machine de l’évolution technologique est en route pour remplacer certaines tâches et missions humaines, pourrait-elle également prendre le dessus sur nos capacités intellectuelles, considérées aujourd’hui comme le seul élément de notre singularité ?