La supervision informatique, pour le bon fonctionnement du SI

supervision informatique en cours

L’infrastructure informatique de l’entreprise moderne peut prendre des architectures complexes : virtualisées, définies par logiciel, hybrides et multi-cloud, déployées sur site et hors data center. 

Il est ainsi important de garder un œil sur la performance de l’infrastructure, car chaque seconde d’indisponibilité coûte de  l’argent aux entreprises et compte sur le revenu.

Etre en mesure de déterminer ce qui se passe dans les SI, permet aux entreprises de déterminer les ressources qui ont besoin d’attention. 

Dans cet article, nous explorerons le concept général de surveillance informatique.

La supervision informatique : c’est quoi ?

La supervision informatique est un processus qui consiste à recueillir des données sur le fonctionnement du matériel et des logiciels d’un environnement informatique afin de s’assurer que tout fonctionne comme prévu.

L’intérêt de la supervision informatique :

L’objectif de la supervision informatique est de déterminer la performance en temps réel de l’infrastructure informatique et des composants sous-jacents. Elle permet d’identifier les problèmes informatiques en temps réel afin de prendre des décisions éclairées pour l’approvisionnement en ressources, la sécurité informatique ou pour évaluer les tendances d’utilisation.

Quels sont les types de supervision informatique ?

Bien qu’il n’existe pas de liste complètement canonique des différents types de supervision informatique, voici un aperçu des types généraux d’outils qui comprennent la surveillance informatique :

1. Disponibilité

Appelée aussi la supervision du système, comprend la gestion des serveurs, la surveillance/gestion de l’infrastructure et la surveillance/gestion du réseau. Ce type fournit aux utilisateurs finaux des détails sur la disponibilité et les performances informatiques.

2. Performance Web

Ce type permet de récupérer des informations sur les temps de chargement des pages Web, la source des erreurs système. Ce faisant, les technologies peuvent aider les entreprises à améliorer le rendement de leur site Web ou d’une application Web.

3. Rendement de l’application

Ces technologies permettent aux utilisateurs de surveiller les performances des applications et d’identifier les problèmes dès les premières étapes.

4. IPA

Ceci aide les entreprises à détecter et à résoudre les problèmes d’API avant qu’ils ne causent des pannes.

5. Utilisateur réel

La surveillance des utilisateurs contrôle les temps de chargement du site et les comportements des utilisateurs.

6. Surveillance de la sécurité

Cela permet d’évaluer les réseaux, les systèmes et les points des atteintes à la sécurité des données. Les entreprises utilisent ces outils afin d’évaluer et de corriger les menaces dans l’ensemble de leur équipement.

7. Activité commerciale

Ce sont des technologies qui permettent aux entreprises de suivre et d’évaluer les mesures de rendement sur une longue période. Les technologies permettent aux entreprises de surveiller les ventes Web, les téléchargements d’applications et d’autres activités commerciales. Ils permettent aussi de récupérer des informations utiles pour identifier les tendances des clients et adapter leurs efforts de développement.

Les avantages de la surveillance informatique :

La surveillance informatique se définit comme un ensemble de procédés qui est affecté par des prestataires informatiques.Il s’agit d’une fonction exécutive essentielle pour les entreprises de toutes tailles, elle permet :

1- la disponibilité du système :

Pour éviter de suspendre l’activité d’une entreprise ce qui pourrait impacter son chiffre d’affaires ou sa réputation. Ceci est primordial pour assurer la disponibilité du système et éviter les pertes d’argent.

2- l’intervention de maintenance :

Dans le cas d’un incident, être avisé en temps réel de tous les dysfonctionnements permet d’agir dans les brefs délais pour réparer les problèmes survenus.

Les entreprises ont besoin d’une surveillance en temps réel pour déboguer leurs applications complètes.

3- la sécurité continue :

La supervision informatique assure une sécurité accentuée sur les SI, ainsi les actes malveillants sont identifiés avant qu’un dégât soit fait.

Elle permet de contrôler le rendement et les performances des systèmes de sécurité afin d’éviter les tentatives d’intrusion.

Types d’outils de surveillance

Il existe plusieurs types d’outils que les entreprises peuvent utiliser pour suivre leur SI. à part les logiciels de supervision informatique nous citons :

1 – Observation

Les outils d’observation permettent aux entreprises de surveiller les performances du matériel, des logiciels et des services.

2 – Analyse

Les outils d’analyse vont au-delà des observations et permettent aux entreprises de recueillir des données et d’en tirer des renseignements exploitables.

3 – Engagement

Ces outils combinent les capacités des offres d’observation et d’analyse pour maximiser la disponibilité et la performance des SI. Ils utilisent les informations correspondantes pour informer les parties concernées des problèmes informatiques. Ces outils peuvent être utilisés pour exécuter des sauvegardes, redémarrer le matériel ou le logiciel défectueux, ou effectuer d’autres dépannages informatiques.

Les bonnes pratiques :

Pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie réussie de supervision informatique, il est recommandé de :

1. Établir des objectifs: planifier les objectifs de l’entreprise, ensuite décider quelles technologies et quels outils sont nécessaires pour élaborer le plan.

2. Faire participer plusieurs intervenants : assurer que les intervenants participent à l’élaboration du plan de supervision. Cela permet aux parties prenantes appropriées de travailler ensemble pour élaborer un plan qui répond aux besoins de l’entreprise.

3. Analyser les technologies mises à disposition: évaluer les différentes technologies de supervision des systèmes pour trouver celles qui correspondent aux exigences de l’entreprise en question. 

4. Examinez les sources de données : analyser les données à surveiller sur l’équipement informatique utilisé.