L’IA générative : qu’est-ce que c’est ?

L'IA générative

L’intelligence artificielle générative est un processus d’imitation de l’intelligence humaine, basé sur la création d’un ensemble d’algorithmes exécutés dans un environnement informatique évolutif. L’objectif est de permettre à des machines intelligentes de penser et d’agir comme des humains. Grâce à cette technologie, les ordinateurs sont devenus capables de créer des œuvres d’art, et même des contenus publicitaires. Mais, qu’est-ce que l’IA générative ? Comment ça marche ? Quel est son intérêt ? Dans quels cas l’utilise-t-on ?

L’IA générative : comment ça marche ?

Depuis toujours, l’intelligence artificielle vise à imiter l’intelligence humaine autant que possible. Il s’agit d’un processus qui consiste à utiliser des robots ou des ordinateurs pour analyser, enregistrer et comprendre des données. Ainsi, l’intelligence artificielle permet aux ordinateurs de fournir des solutions à des problèmes, en se basant sur ce qu’ils ont appris. 

L’une des meilleures méthodes pour entraîner les ordinateurs à ce faire est « la machine learning » ou ce qu’on appelle « le deep learning ». Le principe est d’utiliser des réseaux de neurones artificiels (des réseaux antagonistes génératifs ), pour traiter les données. C’est de cette manière que l’IA générative peut analyser et traiter une grande quantité d’informations à une vitesse extraordinaire. Ce sont les algorithmes qui permettent aux ordinateurs d’effectuer les mêmes tâches que des êtres humains, comme par exemple produire des contenus basés sur des modèles déjà existants.

Quel est l’intérêt de l’IA générative ?

Le fait de produire des contenus visuels ou audios à l’aide d’un ordinateur est déjà très important. Cependant, la « machine learning » permet d’obtenir de meilleurs résultats avec la possibilité de faire des modifications et des améliorations à souhait.

Avec le « deep learning », chaque contenu créé représente un modèle de référence pour les prochains projets. En d’autres mots, grâce à l’IA générative, il est désormais possible de créer des modèles moins biaisés et plus renforcés. D’ailleurs, cette technologie permet également de localiser les contenus à travers les « deepfakes », ou ce qu’on appelle l’hypertrucage.

Il s’agit, en fait, d’un processus de synthèse multimédia basé sur l’intelligence artificielle générative. Elle sert à superposer des fichiers audios ou vidéos déjà existants sur d’autres contenus. On peut par exemple utiliser cette méthode pour créer des canulars malveillants.

Les différents champs d’utilisation de l’IA générative

Bien qu’il existe une variété de types de données, l’intelligence artificielle générative peut générer de nombreux types de contenus. Voici les différents champs d’utilisation de l’intelligence artificielle générative:

1. La production de contenus visuels

Les avatars photoréalistes est le meilleur exemple qu’on peut citer pour parler de la production visuelle basée sur l’intelligence artificielle. Ces avatars s’avèrent utiles dans plusieurs domaines. Ils permettent d’apporter une touche plus réaliste aux plateformes collaboratives lors des meetings virtuels. 

De plus, grâce à l’IA générative, il est désormais possible d’améliorer la qualité des images à faible résolution. En effet, les réseaux antagonistes génératifs proposent de substituer les pixels par des images pour avoir un résultat de meilleure qualité. De même, on peut mettre d’ anciennes vidéos à l’échelle 4K, voire même plus. On peut supprimer le bruit, nettoyer les images et ajouter des couleurs. Il existe, aujourd’hui, des solutions d’intelligence artificielle qui permettent de créer une œuvre artistique ou de transformer des croquis en tableaux hyperréalistes.

2. La création et la traduction de textes

Grâce au « deep learning », il est désormais possible pour les ordinateurs de traduire des textes ( Chatbots, DeepL, Google Translate, etc.). En fait, grâce au GPT-3 (le robot de langage développé par l’entreprise Open AI), il est désormais possible de rédiger des textes complets, qui sont presque semblables à ceux produits par des êtres humains.

3. L’IA générative au service de la santé

Outre la production de textes et de contenus visuels , l’intelligence artificielle générative peut également être utilisée pour fabriquer des prothèses. Associée à la technologie de l’impression en 3D, l’IA générative est capable de reproduire des molécules organiques en se basant sur des modèles de référence.

En bref, l’intelligence artificielle générative a grandement facilité notre quotidien et a amélioré notre bien-être. Toutefois, cette technologie peut malheureusement être utilisée pour des objectifs malveillants, tels que la production de fake news, etc.