Quelles sont les 10 tendances technologiques 2022 pour les entreprises ?

un homme en train d'extraire sur ordinateur les tendances technologiques de 2022

De l’émergence de la pandémie COVID-19, aux ennuis politiques, en passant par la problème du réchauffement climatique, les entreprises ont été toujours secouées par des événements imprévus. Pour faire face à des situations requérant une grande capacité d’adaptation, les entreprises ont dû trouver des solutions. Elles sont désormais convaincues que l’utilisation des outils technologiques n’est plus une option. Les technologies existantes ont atteint un niveau de maturité avancé. Il faut, ainsi, bien les mettre en place.

Aujourd’hui, on vous présente les 10 tendances technologiques de 2022 pour les  entreprises.

Tendance N°1 : la Data Fabric

Une Data Fabric est une infrastructure d’information qui permet de faciliter l’accès, le sauvegarde et le partage des données au sein des applications externes et internes des organisations.
Selon Gartner, le Data Fabric rend les données accessibles partout et permet de générer des recommandations et des conseils sur l’utilisation de ces informations.
D’ici 2024, les déploiements des Data Fabric optimiseront la fiabilité de l’utilisation des informations tout en minimisant les missions de l’utilisation de ces informations à moitié, selon des études récentes.

Tendance N°2 : le maillage de la cybersécurité

Les actifs numériques des entreprises sont souvent répartis entre les serveurs cloud et les data centers. Ces approches de sécurité classiques et compartimentées, axées sur un système d’information centralisé, laissent les entreprises et institutions ouvertes aux brèches, selon les études de Gartner.
C’est pour cette raison que le maillage de la cybersécurité est particulièrement intéressant. Le fonctionnement de ce système est basé sur une conception modulaire, où la mise en place de la politique de sécurité est bien distribuée, et où l’orchestration des informations est centralisée.
D’ici 2024, les organisations qui disposent d’une architecture maillée de cybersécurité pour agir dans un écosystème coopératif, minimiseront l’impact financier des incidents de cybersécurité de près de 90%, selon les prédictions de Gartner.

Tendance N°3 : le Privacy-Enhance Computation

Le Privacy-Enhance Computation désigne l’ensemble des technologies et des méthodes employées par les sociétés pour assurer la sécurité et la confidentialité des informations qu’elles exploitent et/ou qu’elles disposent.
Le principe de Privacy-Enhance Computation consiste à collaborer à un niveau individuel en exploitant les informations de l’entreprise sans qu’aucune donnée confidentielle ne soit partagée entre les intervenants.
Selon les prévisions de Gartner, d’ici 2025, près de 60 % des grandes et moyennes entreprises utiliseront des solutions Privacy-Enhance Comutation dans l’analytique, le cloud computing et l’intelligence économique.

Tendance N°4 : les plateformes basées sur le cloud

La migration des données vers le cloud est une opération qui consiste souvent à transférer des bases de données, des applications et des processus informatiques dans un cloud privé, public ou hybride.
Les plateformes basées sur le cloud sont utilisées pour le déploiement de cloud privé ou public dans l’objectif de centraliser le contrôle de l’ensemble des infrastructures en cloud.
Selon les prévisions de Gartner, d’ici 2025, les plateformes basées sur le cloud serviront de plus de 90% de nouvelles initiatives contre moins de 40 % en 2021.

Tendance N°5 : les applications composites

Les équipes fusion sont des équipes multidisciplinaires qui combinent l’analytique et l’expertise de l’entreprise dans secteur d’activité commercial. Elles assument également la responsabilité des résultats technologiques et commerciaux.
Selon des études récentes, les équipes fusion sont confrontées à de nombreux enjeux :
Elles peuvent utiliser de mauvaises technologies.
Elles peuvent manquer de compétences en codage.
Elles sont souvent chargées de réaliser des livraisons dans des délais très brefs.
Les applications composites se constituent d’objets métier définis par des logiciels et de capacités métiers qui leur permettent de concevoir des applications en un peu de temps.
Selon les prédictions de Gartner, d’ici 2024, la création d’applications personnalisées sera « API-only ou API-first », ce qui rendra les systèmes SaaS déphasés.

Tendance N°6 : l’intelligence décisionnelle

Les décisions prises par les gérants des entreprises peuvent être influencées par leurs expériences et leurs préjugés. Cependant, dans un monde en perpétuelle évolution, les sociétés doivent prendre les meilleures décisions, et ce, le plus rapidement possible.
L’intelligence décisionnelle permet d’améliorer la prise de décision organisationnelle des entreprises. L’intégration de l’analytique et de l’intelligence artificielle permet de créer des plateformes d’intelligence décisionnelle. Ces dernières ont pour rôle de soutenir, optimiser et automatiser les décisions.
Selon les estimations de Gartner, d’ici 2023, plus de 30% des grandes et moyennes entreprises pratiqueront l’intelligence décisionnelle pour prendre des décisions rapides.

Tendance N°7 : l’hyper automatisation

L’attention toute particulière portée à la digitalisation, à la croissance, et à l’excellence opérationnelle, a mis en évidence l’obligation de la mise en place d’une meilleure automatisation.
L’hyper automatisation est une approche axée sur les entreprises qui veulent identifier, analyser et automatiser leurs processus informatiques et commerciaux.
Selon les prédictions de Gartner, d’ici 2024, les frais liés à l’hyper automatisation seront multipliés par 40. Ceci fera de la gouvernance adaptative un facteur décisif des performances des sociétés.

Tendance n°8 : l’AI Engineering

L’AI Engineering est une approche basée sur le développement de systèmes, d’outils et de processus permettant la mise en œuvre de l’intelligence artificielle.
L’AI Engineering consiste à rendre opérationnelles les mises à jour des modèles d’intelligence artificielle, en utilisant des pipelines de modèles et des informations intégrées dans le but de tirer une valeur commerciale parfaitement compatible avec l’AI.
Selon Gartner, d’ici 2025, près de 10 % d’entreprises qui vont adopter cette discipline génèreront plus de trois fois plus de valeur en termes d’intelligence artificielle que les 90 % de sociétés qui ne le font pas.

Tendance N°9 : l’entreprise distribuée

L’entreprise distribuée est une entreprise qui adopte un système de travail à domicile. Cette tendance a beaucoup émergé après la pandémie.
Cela veut dire que les salariés peuvent travailler depuis chez eux, ou bien depuis un espace de coworking dédié à ce fait. Il faut donc que toutes les contreparties du groupe soient connectées en continuité pour pouvoir échanger.
Selon Gartner, d’ici 2023, plus de 3/4 des entreprises distribuées réaliseront une augmentation de 25 % de leurs valeurs ajoutées chaque année.

Tendance N°10 : l’expérience totale

Le principe de l’expérience totale est basé sur quatre principales disciplines :
L’expérience des utilisateurs
L’expérience des employés
L’expérience des clients
La multi expérience
Les études récentes expliquent que le principal objectif de l’expérience totale est d’améliorer et d’interconnecter chacune d’entre elles dans l’objectif de créer une expérience globale pour toutes les parties prenantes.
Selon les estimations de Gartner, d’ici 2026, plus que 50 % des grandes et moyennes entreprises vont commencer à suivre cette tendance pour transformer leurs modèles d’entreprise.